Notre Forum Index du Forum
Notre Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

1er novembre 2016
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:00 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

Départ chez Goldman Sachs: José Manuel Barroso est irréprochable sur le plan juridique



par Elodie Lamer



L’UE ne voit rien de problématique au départ de Barroso chez Goldman Sachs.






Comment Charles Michel fait le forcing en Chine pour attirer les investisseurs


par Bernard Demonty




Le Premier ministre Charles Michel tente d’attirer les investisseurs vers la Belgique mais les arguments fiscaux invoqués ne manquent pas de piquant.






Shayh Alami, l’imam de Dison, a un pied hors de Belgique


par Ludivine Ponciau



Le recours du sulfureux imam de Dison contre son arrêté d’expulsion a été rejeté. Au grand soulagement du secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations.






Pourquoi j’ai divorcé d’avec Proximus


par Frédéric Soumois




Chronique - Un jour, la RTT réincarnée m’a volé mon virement rouge et blanc. Pour les moins de 30 ans, c’est un truc en papier pour payer à la banque.




La souffrance de la libre circulation
Par Edgar Schuler

 Journal







Ceta: les Québécois se réjouissent de l’arrivée des produits européens
Par La rédaction en ligne




Pourquoi Donald Trump pense encore pouvoir remporter la présidentielle
Par La rédaction en ligne




De nouveaux séismes devraient encore frapper l’Italie 
Par La rédaction en ligne




David Goffin s’éloigne du Masters
Par Damien Poncelet




Dans les coulisses de «The Voice Belgique»
Par Didier Zacharie




Ceux qui votent contre Clinton ou Trump dès le premier jour
Par Pablo Ximénez de Sandoval




Marre de L’Exorciste? Voici 8 films terrifiants pour célébrer Halloween autrement
Par Marine Buisson




Les forces irakiennes sont désormais à 2,5 km de la périphérie de Mossoul
Par La rédaction en ligne






Dossier



La course à la Maison Blanche




Le Kroll du jour



Le Kroll du jour: l’UE et le Canada ont signé le Ceta




Galerie photo


Un bidonville en plein cœur de Bruxelles


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:00 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

 Histoire économique de la Belgique: "Ils n'auraient jamais dû nous laisser entrer dans l'euro"

Depuis que notre pays est entré dans la zone euro en 1999, nous sommes condamnés à suivre la politique économique de nos voisins de l'est.
Lisez plus
La moitié des Russes craignent une Troisième guerre mondiale

Près de la moitié des Russes craignent que les tensions entre la Russie et l'Occident autour du conflit syrien ne provoquent une Troisième guerre mondiale.
Lisez plus
 En Europe, les droites radicales progressent

De l'Allemagne à la Suisse en passant par la France, les pays scandinaves ou l'Europe de l'Est, les partis nationalistes, populistes et ultraconservateurs impriment leur marque.
Lisez plus
 Liège : repli sur soi, nouvel élan ou stratégie d'affranchissement ?

L'esprit principautaire est plus vif que jamais. C'est un gage de cohésion sociale mais aussi de développement. La Ville de Liège se veut métropole. La Province jouit de la légitimité d'une ascendance millénaire.
Lisez plus
La campagne présidentielle américaine est loin d'être la plus agressive de l'histoire

"Toutes les luttes électorales présidentielles en Amérique constituent une atteinte à la décence et à la vérité. Et la campagne de Trump n'est vraiment pas la pire", écrit l'essayiste Frank Albers.
Lisez plus
Six conséquences néfastes du stress

Tout le monde ressent un jour du stress. Dans une période d'agitation au travail, de problèmes à la maison ou encore à la suite d'évènements soudains et violents.
Lisez plus
PLUS D'INFOS
 Brexit : "Nous devrons être durs"
Brésil: des moustiques transgéniques pour vaincre le virus Zika
Les auditoires universitaires s'ouvrent aux élèves du secondaire
Pollution en Russie : le géant minier Nornickel devra payer... 500 euros d'amende
Le requin pèlerin échoué à La Panne autopsié
L'humoriste Dieudonné, condamné par défaut, sera rejugé le 16 décembre à Liège
Michel Aoun, un ex-général controversé à la présidence libanaise
 31 octobre 1953 : les doux débuts de la télé belge
La grotte d'Eprave victime d'un vol de chasseurs de trésors archéologiques
Barroso/Goldmans Sachs: "pas d'infraction mais manque de jugement"
 Beatles Day à Mons : à la rencontre des Beatlemaniaques

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:01 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant



-20161031]





 


-20161031]


 


 


-20161031]


 

-20161031]


 


;cookie=no;uid=no;]
;cookie=no;uid=no;]

;cookie=no;uid=no;]



-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 

Sélection emploi

En partenariat avec  
 

CONSEILLER EN GESTION DE PATRIMOINE - AGDE & sa région (H/F) 
Agde (34)
TECHNICO-COMMERCIAL SECTEUR SUD-EST (H/F) 
Directeurs de magasin (H/F) -CDI- Pays de Loire 
Mayenne (53)
Chef de Projets Technique Mobilité 
Lyon - 9ème arrondissement (69)
INGENIEUR TECHNICO-COMMERCIAL (H/F) Secteur Rhône-Alpes et PACA 
Lyon (69)
Comptable Général et Tiers (Lorient) 
Lorient (56)
Technico-commercial (H/F) 
crosville la vieille
Gestionnaire paie (H/F) 
Boulogne-Billancourt
Ingénieur d'Affaires (H/F) 
BOULOGNE BILLANCOURT (92)
Ingénieur d’affaires confirmé (H/F) 

RECHERCHER UNE OFFRE


-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 


 


-20161031]


 


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:03 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant






Affaire des e-mails: Trump rattrape Clinton dans les sondages




Hillary Clinton cherche à dépasser le choc de la relance surprise de l’affaire de ses e-mails par le FBI, alors que les sondages se resserrent à un peu plus d’une semaine de l’élection présidentielle américaine.


L'édito 
Pour le Ceta, faut-il écouter Juncker ou Oettinger?



L'Italie craint de nouveaux séismes dans les prochains mois 





Comment le fisc incite les retardataires à payer leurs impôts








Collision entre un camion et un tram à Bruxelles





Revenu d’intégration sociale, médicaments, télécoms: tout ce qui change le 1er novembre





Quand un journal de droite pousse à voter pour Clinton



Maintenant sur lesoir.be



La vidéo


Manifestations au Maroc après la mort tragique d'un marchand de poissons



Le kroll






24 heures en images


Charles Michel fête 45 ans de relations diplomatiques avec la Chine 








Télécharger l'édition numérique













PASSION SANTÉ


Alcool et cannabis : quel effet sur le sexe ?


VICTOIRE


Le top 10 des maquillages originaux pour Halloween


SPORTS


Waasland - Anderlecht: les Mauves chutent face à dix Waeslandiens (2-1)

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:32 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

G.T. Publié le vendredi 21 octobre 2016 à 15h08 - Mis à jour le vendredi 21 octobre 2016 à 16h15

&lt;img src="http://r1.llb.be/image/81/580a13eacd701ccd4d7e0281.jpg" alt="" title="&amp;copy; AP"&gt;
AddThis Sharing Buttons
Share to Facebook597Share to TwitterShare to Google+Share to EmailShare to Imprimer



Belgique
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a adressé jeudi soir un courrier au Ministre-Président wallon Paul Magnette, dans lequel il met en avant les efforts effectués par les négociateurs pour répondre aux inquiétudes de la Région wallonne sur les implications de l'accord de libre-échange avec le Canada (CETA).
"Comme j'ai eu l'occasion de vous le dire, je suis très sensible à ces préoccupations et aux craintes qui les sous-tendent. Il est impératif d'y répondre", souligne-t-il.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:34 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Tout ce qui change ce 1er novembre
Belga Publié le lundi 31 octobre 2016 à 15h59 - Mis à jour le lundi 31 octobre 2016 à 16h00

&lt;img src="http://r2.llb.be/image/42/581740facd70fb896a630e42.jpg" alt="" title="&amp;copy; Montage"&gt;
AddThis Sharing Buttons
Share to Facebook22Share to TwitterShare to Google+Share to EmailShare to Imprimer



Belgique
Prix des télécommunications, lutte contre la contrefaçon des produits médicaux, revenus d'intégration sociale... Voici toutes les nouveautés à partir de ce 1er novembre.
Baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes belges
L'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) impose dès ce 1er novembre une baisse des tarifs de terminaison sur les réseaux fixes belges, soit un nouveau tarif de 0,092 centime par minute contre un tarif de 0,7 centime en moyenne par minute jusqu'ici. Les tarifs de terminaison sur les réseaux fixes sont les tarifs de gros qu'un opérateur de téléphonie fixe facture à d'autres opérateurs (fixes, mobiles, étrangers) lorsque ces derniers font aboutir un appel téléphonique sur le réseau fixe de l'opérateur en question.
Les nouveaux tarifs, sept fois inférieurs à ceux pratiqués actuellement, seront plus bas que la moyenne des tarifs des pays européens qui ont déjà appliqué la même méthodologie de calcul de coûts.
Ces diminutions de tarifs n'auront cependant probablement pas d'effet sur la facture du consommateur.

Entrée en application en Belgique de la Convention Medicrime
La Convention Medicrime, outil du Conseil de l'Europe destiné à lutter contre "la contrefaçon des produits médicaux et les infractions similaires menaçant la santé publique", entrera en application en Belgique ce 1er novembre 2016. Selon le portail d'informations LegalWorld, il s'agit du premier instrument international juridiquement contraignant qui condamne la contrefaçon, la production et la distribution de produits médicaux sans autorisation, ou encore leur mise sur le marché au mépris des normes de sécurité.
La convention prévoit des sanctions sévères pour les auteurs, et des mesures de protection et de prévention pour les victimes.
Le champ d'application de la Convention est limité aux médicaments à usage humain et vétérinaire et aux dispositifs médicaux, ainsi qu'à leurs principes actifs, excipients et éléments ou matériaux destinés à être utilisés dans la production de ces produits, rappelle LegalWorld. Ses dispositions sont également applicables aux produits médicaux génériques.
A l'heure actuelle, la Convention est en vigueur en Espagne, en Guinée, en Hongrie, en Moldavie et en Ukraine depuis le 1er janvier 2016, ainsi qu'en Arménie depuis le 1er juin et en Albanie depuis le 1er octobre.


Extension du PIIS à tout nouveau bénéficiaire d'un revenu d'intégration
Les "Projets individualisés d'Intégration sociale" (PIIS) seront obligatoires dès le 1er novembre pour tout nouveau bénéficiaire d'un revenu d'intégration sociale (RIS). Cela ne s'imposait jusqu'ici qu'aux bénéficiaires âgés entre 18 et 25 ans. Le PIIS est un contrat signé par le bénéficiaire du RIS et le CPAS auquel il s'adresse. Des droits et des devoirs incombent aux deux parties. Le CPAS s'engage à aider la personne, à lui fournir les outils ou contacts nécessaires, tandis que le bénéficiaire doit s'engager à effectuer les démarches pour s'intégrer dans la société.
Les CPAS pourront également proposer aux bénéficiaires de prester un service à la communauté.
En cas de manquement aux nouvelles dispositions sur le PIIS, le SPP Intégration sociale sera amené à suspendre sa contribution au CPAS compétent pour le versement du RIS.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Lun 31 Oct - 23:35 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Ceta : une signature wallonne qui aura coûté cher
Stéphane Tassin Publié le samedi 29 octobre 2016 à 08h08 - Mis à jour le samedi 29 octobre 2016 à 08h12

&lt;img src="http://rb.llb.be/image/8b/58143d69cd70fb896a62038b.jpg" alt="" title="&amp;copy; ap"&gt;
AddThis Sharing Buttons
Share to Facebook29Share to TwitterShare to Google+Share to EmailShare to Imprimer



Le Parlement wallon s’est donc réuni en urgence vendredi afin de voter une motion autorisant le gouvernement wallon à déléguer sa signature au gouvernement fédéral. Ce dernier pourra ensuite autoriser la Commission européenne et le conseil européen à signer le Ceta (traité de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada). Le Parlement bruxellois, celui de la Communauté germanophone ainsi que celui de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Cocof (bruxellois francophones) en ont fait de même dans le courant de la journée. Le chef de groupe MR, Pierre-Yves Jeholet a dénoncé "l’instrumentalisation" et " l’ intoxication" qu’il y a eu autour du Ceta, "présenté comme une monstruosité" , a-t-il jugé. Il a toutefois reconnu que le forcing wallon avait permis d’obtenir certaines clarifications au traité, et même "des avancées" .
Ecolo particulièrement frustré
Ecolo est resté sur la frustration par rapport à la décision jugée par les Verts comme étant "trop rapide" . La veille en Commission des affaires européennes réunies en urgence à Namur, le chef de groupe Ecolo, Stéphane Hazée n’avait pas pu cacher une certaine frustration. "Nous n’avons pas le temps d’analyser les textes. Vous aviez dit ne pas vouloir vous enfermer dans un timing et vous faites tout le contraire" , a-t-il lancé au ministre-président wallon, Paul Magnette flanqué de Maxime Prévot (CDH) venu faire rapport aux députés. Stéphane Hazée aura d’ailleurs posé plusieurs questions sur le texte de l’accord intervenu plus tôt en comité de concertation. Notamment ce curieux paradoxe : "Pourquoi nous garantir autant de mécanismes de sortie du Ceta pour finalement dire qu’on va y aller ?"
Pour le reste, les députés PS et CDH se sont montrés très satisfaits de l’accord obtenu par le gouvernement wallon, se fendant même de questions quelque peu convenues à l’adresse des deux principaux ministres wallons. Lors de la même commission, Paul Magnette a précisé que certaines revendications émises par le Parlement wallon n’avaient pas été satisfaites. Comme par exemple, la suspension de l’application transitoire du traité (lorsque celui-ci sera signé par l’Union européenne et le Canada), la fin des listes négatives des matières soumises au traité ou encore les sanctions en cas de non-respect de normes environnementales.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:22 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant


Clinton et Trump continuent de se rendre coup pour coup



par la rédaction en ligne 



La candidate démocrate a sorti l’argument nucléaire après de nouvelles attaques de Donald Trump.






Paul Furlan veut des sanctions contre «l’égoïsme communal»


par Eric Deffet




En Wallonie, Paul Furlan (PS), le ministre des Pouvoirs locaux, dénonce ces communes qui refusent d’intégrer l’intérêt général dans leurs réflexions au nom de l’autonomie communale.






Des matchs déjà décisifs en Ligue des champions


par la rédaction en ligne



Au cours de cette quatrième journée, 11 clubs pourraient déjà assurer leur qualification pour les huitièmes de finale.






CPAS: une nouveauté pour le revenu d’intégration sociale 


par Martine Dubuisson




Les projets individualisés sont obligatoires dès ce mardi




Pour le Ceta, faut-il écouter Juncker ou Oettinger?
Par Jurek Kuczkiewicz

 Journal







Twitter ferme son bureau en Belgique
Par la rédaction en ligne 




Séisme: les images «avant – après» du patrimoine italien dévasté
Par Louis Colart




«Snowden», une histoire captivante: avant-goûts des sorties cinéma
Par la rédaction en ligne




David Goffin attend son adversaire au Masters de Paris
Par la rédaction en ligne




Primaire démocrate: Clinton connaissait à l’avance certaines questions des débats
Par la rédaction en ligne




Un guide des 30 artisans boulangers à Bruxelles
Par Vanessa Lhuillier




Départ chez Goldman Sachs: José Manuel Barroso est «irréprochable» sur le plan juridique
Par Elodie Lamer




Dans les coulisses de «The Voice Belgique»
Par Didier Zacharie






Dossier



La course à la Maison Blanche




Le Kroll du jour



Le Kroll du jour: l’UE et le Canada ont signé le Ceta




Galerie photo


Un bidonville en plein cœur de Bruxelles


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:23 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant


Quand la diplomatie américaine conseille les entrepreneurs en herbe suisses
Invitée par l’Ecole hôtelière de Lausanne, l’ambassadrice des Etats-Unis en Suisse, Suzan LeVine, a divulgué les clés du succès des entrepreneurs américains 






Et si l’on parlait des bonnes nouvelles



Une franchise élevée en maladie pourrait être contre-productive



Le libéralisme est l’instrument qui permet de sortir de la déflation




Berlin craint l’appétit des sociétés chinoises



La vague lémanique d’applications mobiles



La livre sterling à la merci des spéculateurs



Zone euro: l’inflation au plus haut depuis 27 mois



Les entreprises aussi confiantes qu’avant le choc du franc fort



Les taux négatifs ont déjà rapporté 2 milliards à la BNS



Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:24 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

En pleine campagne de votation sur l'abandon du nucléaire, nous avons confronté une farouche opposante à l'atome (la conseillère nationale Isabelle Chevalley) et un partisan d'une exploitation prolongée des centrales (le ministre de l'économie fribourgeois Beat Vonlanthen). Surprise: les deux s'accordent sur la sortie progressive du nucléaire, seuls leurs calendriers divergent. Et leur analyse de ce que coûterait l'abandon anticipé des centrales actuelles.
Dans l'actualité encore: le FBI contre Hillary Clinton, la bataille de Mossoul et la polémique autour du futur (et petit) musée Ramuz à Pully.
— SYLVAIN BESSON 




Quel prix la Suisse veut-elle payer pour renoncer au nucléaire en 2029?
Isabelle Chevalley (PVL/VD) défend l'initiative «Sortir du nucléaire» et pense que 40% d'électricité pourra être remplacée par des ressources renouvelables d'ici à 2029. Beat Vonlanthen (PDC/FR) s'y oppose. Il craint de devoir compenser cette production par du charbon allemand. Ils en débattent, vivement 





Fin de campagne dramatique pour Hillary Clinton



Bataille de Mossoul: Ankara réclame sa place




La maison de Ramuz agite les esprits



Justin Trudeau, plus qu’un plan com



Il tue, elles l'aiment (pourquoi les grands criminels suscitent autant la passion)



Marseille s’embrase pour la promesse d’un nouvel OM



Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:35 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Refus de visa à une famille syrienne: un huissier au cabinet Francken
Des personnes se mobilisent pour aider les plus démunis, d'où qu'ils viennent, comme les réfugiés venus de Syrie.
Date de publicationmardi 01 novembre 2016 à 10h19 
Source : RTBF 






Refus de visa à une famille syrienne: un huissier au cabinet Francken - NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Mais les belles initiatives personnelles se heurtent parfois à la rudesse de l’administration : c’est notamment le cas de la famille Pirmez, qui habite dans le namurois et qui souhaite accueillir une famille syrienne.
Cette famille, qui tente de fuir la ville d'Alep, a demandé un visa à la Belgique, mais elle est toujours en attente d’une réponse à sa demande, sans rien voir venir.
Théo Francken, secrétaire d'Etat à l'asile et à la migration s'obstine, malgré une condamnation de la justice la semaine passée. Jeudi dernier, le tribunal de première instance a condamné la Belgique à payer une astreinte de 1000 euros par membre et par jour de retard dans la délivrance d'un visa à la famille syrienne.
Ils sont quatre, cela fait donc 4000 euros d'astreintes par jour. Un huissier est venu signifier cette décision et réclamer la somme, ce lundi en fin de journée, au cabinet du secrétaire d'État N-VA.
Si Théo Francken n'obtempère pas dans les 24 heures, l’huissier a le droit de vendre des objets du cabinet
Empêcher que d'autres réfugiés prennent le même chemin
La saga continue donc. La famille syrienne souhaite venir en Belgique dans les règles. C'est à dire avec un visa. La famille belge de la région namuroise est se dit prête à l'accueillir chez elle. Mais Théo Francken ne veut pas que d'autres réfugiés choisissent le même chemin.
C’est pour cette raisons que le secrétaire d'État a interjeté appel. "Nos avocats étudient actuellement la lettre de l'huissier", précise son cabinet. "Nous mettrons tout en œuvre pour défendre notre décision." Il n’est donc pas question de payer pour l'instant, du côté de Theo Francken.
Mais prudent, il envisage quand même de placer l'argent des astreintes sur un compte bloqué, au cas où. La somme s'élève déjà à 28000 euros et le montant pourrait continuer à vite grimper.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:36 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Brexit : encore (très) loin du compte
30 octobre 2016 | Auteur : Peter de Keyzer | Traducteur : Herve Voglaire Sanchez | Temps de lecture : 3 minutes

‘Welcome to the Hotel California. You can check out any time you like. But you can never leave…’ Eagles
Les mêmes activistes qui s’insurgent contre le CETA n’ont pourtant pas bronché pour défendre la souveraineté de l’Irlande.
Cette semaine, une minuscule région de 4 millions d’habitants a démontré pouvoir dynamiter un accord de libre change couvrant une population de 550 millions d’occidentaux. Le dirigeant de cette région a, quoi qu’il en soit, déjà réussi à s’ériger en Alexis Tsipras version Sambre-et-Meuse. Dans sa lutte contre l’abominable grand capital, Paul Magnette est disposé, si besoin est, à détruire la réputation de la Belgique en tant que terre d’ouverture, propice aux exportations et maîtresse dans l’art du compromis.
Dans le même temps, la débâcle autour du CETA façonne d’étonnantes alliances. De Marine le Pen à Paul de Grauwe, en passant par le PvdA et le Vlaams Belang, tous convergent : le CETA est une mauvaise idée. D’aucuns vont même jusqu’à penser qu’il serait préférable de ranger temporairement tous les accords commerciaux au placard. Dans ces conditions, quid de l’Union européenne elle-même ? Celle-ci n’est autre que le projet le plus ambitieux et poussé d’accord commercial de toute l’histoire européenne. Cette question nous mène au cœur du débat actuel : le pouvoir de décision, dans le cadre de négociations commerciales, revient-il à l’Union ou aux régions souveraines et aux États membres ?
La résistance collective face au CETA n’apporte pas de réponse claire à cette interrogation. Les opposants considèrent l’opposition wallonne comme une preuve courageuse de résistance souveraine face aux sirènes néolibérales européennes. Ils y voient un appel citoyen à se lever contre des élites qui mènent les négociations à l’écart, du haut de leur tour d’ivoire. Ces mêmes activistes n’ont pourtant pas bronché lorsque la souveraineté de l’Irlande a été mise à mal. Il y a quelques mois, quand la Commission a infligé une amende mirobolante de 14 milliards à Apple, la gauche réunie se félicitait de cette leçon de justice donnée par cette même Europe. La souveraineté fiscale d’un État membre spécifique n’avait alors, semble-t-il, aucune importance.
Lorsque les Britanniques se sont prononcés en faveur de leur propre souveraineté, par le biais d’un référendum, ils ont été lynchés sur la place publique. Tout le monde savait pertinemment que l’Europe, c’est bien, voyons ! Les Britanniques n’ont rien compris !
La conclusion douloureuse du feuilleton CETA est que les États membres sont capables, à eux seuls, d’enrayer des accords commerciaux. Allez-vous-en, maintenant, leur ôter cette compétence. De mauvais augure pour les négociations autour du Brexit.
À partir du moment où Londres invoque l’article 50, le pays dispose d’un délai précis de deux ans pour conclure un nouveau traité avec l’UE. Le volet commercial en constituera la pierre angulaire. Si, après deux ans, aucun accord n’est trouvé, le Royaume-Uni sera de factoexclu de l’UE. À moins que l’UE ne décide unanimement de jouer les prolongations.
Or, au cours des dernières semaines, nous avons pu constater le degré d’unanimité qui règne au sein de l’UE. Même un accord ayant fait l’objet de sept ans de négociations avec un pays aussi bienveillant et dépourvu d’ennemis que le Canada peut aisément se voir dynamiter. Qu’en sera-t-il du Royaume-Uni ? Bien des pays ont encore des comptes à régler avec Londres. Si même Michel Barnier, ex commissaire européen, a d’ores et déjà exigé que les négociations relatives au Brexit se déroulent en français, les Britanniques peuvent déjà observer l’orage se profiler à l’horizon.
En d’autres termes : invoquer l’article 50 a été synonyme de coup de grâce politique, économique et diplomatique pour le Royaume-Uni, deux ans plus tard exactement. Dans les méandres des négociations, le pays se fera plumé d’une manière ou d’une autre.
Là réside tout le paradoxe de la discussion autour du Brexit. Si tous les pays et toutes les régions venaient à revendiquer leur droit de s’asseoir à la table des négociations, le Royaume-Uni ne récupèrerait jamais sa souveraineté.  Pour reprendre les paroles de la célèbre chanson des Eagles à la sauce actuelle : vous pouvez poser vos valises dans l’UE, mais vous n’arriverez jamais à en sortir.
Partager :

Sur le même thème
CETA : La Wallonie peut-elle bloquer la Flandre ?
CETA : pour certains flamingants, la Wallonie a raison de ne pas signer
Sur Twitter, de nombreux Flamands et Néerlandais soutiennent les Wallons #CETA


Mots clés : CETAUnion européenne

Le présent article a été reproduit avec l'autorisation expresse de l'éditeur responsable de sa publication initiale, tous droits réservés. Toute réutilisation doit faire l'objet d'une nouvelle demande d'autorisation auprès de la société License2Publish, responsable de la gestion des droits d'utilisation : info@license2publish.be.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:37 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

NBA : GOBERT PROLONGE À UTAH ET DEVIENT LE SPORTIF FRANÇAIS LE MIEUX PAYÉ
  • PARTAGES 

  •  

  •  

  •  

  •  

  •  
  •  0

Par Christophe Remise
Mis à jour le 01/11/2016 à 10h25 – Publié le 31/10/2016 à 23h20

Le pivot international français s’est mis d’accord avec la franchise de Salt Lake City. Il touchera 102M$ sur quatre ans à partir de la saison prochaine.
A l'image de beaucoup de ses collègues de la NBA, Rudy Gobert va faire sauter la banque. Comme le rapportent diverses sources américaines, dont The Vertical, le pivot international français du Utah Jazz a signé une extension de contrat de 102 millions de dollars sur quatre ans. Extension qui n’entrera en vigueur que l’été prochain. Gobert et son club avaient jusqu’à ce lundi minuit pour trouver un accord. Sans quoi, l’intéressé serait devenu restricted free-agent en 2017. Même dans ce cas de figure, il aurait été peu probable de voir le natif de Saint-Quentin quitter le Jazz. Les deux parties n’avaient aucune envie de se séparer. De plus, Utah n’aurait eu qu’à s’aligner sur la meilleure offre que son poulain aurait reçu pour le conserver.
Toujours est-il que ce contrat offrira à Gobert un revenu annuel moyen de l'ordre de 25 millions de billets verts, ce qui fera de lui le sportif français le mieux payé juste devant un autre basketteur tricolore évoluant en NBA, Nicolas Batum. Ce dernier a signé un contrat de 120 millions de dollars sur cinq ans durant l'été avec les Charlotte Hornets, le club de Michael Jordan. En attendant, Gobert touchera… 2,1 millions de dollars en 2016-17.
Gobert, l’avenir du Jazz et de l’équipe de France
Rudy Gobert, 23 ans, affiche des moyennes de 7,2 points, 8,6 rebonds et 2 contres par match en carrière, 11 points, 12 rebonds et 2,7 contres depuis le début de la saison. Avec Gordon Hayward et autre Derrick Favors, il représente l’avenir du club de l’Utah, comme de l'équipe de France, et s’affirme match après match comme l’un des joueurs les plus prometteurs de la Ligue à son poste. Un défenseur d’exception qui a fait le choix de la sécurité en liant dès maintenant son avenir au club du pays des Mormons, alors qu’il aurait pu toucher une dizaine de millions de dollars de plus sur l’ensemble de son contrat en attendant l’été prochain. Charge à lui de continuer sur sa lancée en club et d’aider le Jazz, l’ancienne équipe de Karl Malone et John Stockton, à retrouver les play-offs. La post-season NBA qu’Utah a manqué de très peu la saison dernière (9es à l’Ouest, 40v-42d) et n'a plus joué depuis 2012. Pendant ce temps-là, les Denver Nuggets doivent continuer à ruminer, eux qui ont choisi le Français en 27e position de la Draft 2013, avant de l'envoyer dans l'Utah...
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:37 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Liège: la Foire d'Octobre fête Halloween avec des centaines de familles... Y étiez-vous? (+vidéo +photos)
  • 10
  • 31/10 - 21h48


Important incendie dans un pavillon de Promotion sociale à l'Athénée royal d'Alleur: le sinistre serait d'origine criminelle (+vidéos +photos)
  • 7
  • 1/11 - 07h25
  • 10


Liège: l'humoriste Dieudonné, condamné par défaut, sera rejugé le 16 décembre par la cour d'appel
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:39 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Ratification du traité UE-Ukraine: nouvelle crise européenne en vue ?
http://app-eu.readspeaker.com/cgi-bin/rsent?customerid=7764&lang=fr_be&…

Ratification du traité UE-Ukraine : nouvelle crise européenne en vue ? - © ALAIN JOCARD - AFP
Publicité



Les plus populaires
1La mort atroce d'un vendeur de poisson indigne le MarocLa mort atroce d'un vendeur de poisson indigne le Maroc2Dans ses lettres aux mauvais payeurs, le fisc change de ton, et ça rapporteDans ses lettres aux mauvais payeurs, le fisc change de ton, et ça rapporte3Le modèle belge de signature des traités, critiqué par Juncker, a été voulu par les partis flamandsLe modèle belge de signature des traités, critiqué par Juncker, a été voulu par les partis flamands4Et si l'économie britannique était la grande gagnante du Brexit?Et si l'économie britannique était la grande gagnante du Brexit?5Il change son nom pour obtenir un iPhone 7 gratuitIl change son nom pour obtenir un iPhone 7 gratuit



Dernières Infos
 il y a 7 minutesLa mode islamique: un marché florissant il y a 52 minutesSuède: le pape venu prôner l'unité avec les luthériens il y a 59 minutesRefus de visa à une famille syrienne: un huissier au cabinet Francken 09h37Le CD&V plaide en faveur d'un nouveau cadre législatif pour les enfants morts-nés 07h06Météo: brume et brouillard épais avant une après-midi couverte 06h14Venezuela: Maduro va présenter une émission de radio consacrée à la salsa
Fil Info 




Sandro Calderon
 Publié le lundi 31 octobre 2016 à 21h26



L’Europe va-t-elle passer d’une crise à une autre ? Après le véto wallon sur le CETA, les Pays-Bas pourraient bloquer l'accord d’association passé entre l’Union européenne et l’Ukraine. Une crise qui aurait pu éclater ce mardi, date de l’échéance pour la ratification de ce traité.

Un accord vieux de trois ans
L’accord d’association conclu entre l’Union et l’Ukraine est un pacte comportant plusieurs volets. Il prévoit un renforcement politique et une intensification des échanges commerciaux et économiques via la création d’une zone de libre-échange. Il comprend aussi une coopération militaire renforcée.
Cet accord devait en fait être signé fin 2013 mais le président ukrainien de l’époque Viktor Ianoukovitch y avait renoncé, privilégiant, après une valse-hésitation, ses relations avec Moscou.
C’est le fameux accord à l’origine de la place Maïdan, à Kiev, qui a fait tomber Ianoukovitch. Après sa chute, les nouvelles autorités ukrainiennes en place ont alors signé cet accord d’association. C'était au printemps 2014.
C’est à la ratification que ça coince
Quelques mois plus tard à peine, les volets politiques de l’accord sont entrés en vigueur. Les Européens voulaient montrer ainsi rapidement leur solidarité aux Ukrainiens en conflit avec la Russie.
Les volets commerciaux eux ont été appliqués plus tard, début 2016. Il s'agit d'une application provisoire, en attendant la ratification définitive de l’accord.
Et c’est à ce niveau-là que ça a commencé à coincer… Contrairement à la signature laborieuse du CETA, la signature de l'accord avec l'Ukraine n'a causé aucun problème au sein des 28. La ratification non plus... sauf aux Pays-Bas.
Un référendum y a été organisé, à l'initiative des groupes de citoyens eurosceptiques. La consultation a eu lieu le 6 avril dernier. Et le résultat a été sans appel : 61% des votants se sont prononcés en faveur du "non".
Malgré la faible participation, et malgré le fait que ce référendum n'était pas contraignant, les partis néerlandais ont considéré qu'il fallait prendre en compte ce résultat négatif.

Le Premier néerlandais ne trouve pas d’issue
Et 7 mois plus tard, c'est toujours le blocage. Pour passer l'obstacle, pour sauver l'accord, le premier ministre néerlandais, le libéral Mark Rutte, n'a pas le choix : il doit trouver une majorité au sein de la Chambre des députés et au Sénat. A la Chambre, il l’a, mais pas au Sénat.
Depuis des mois, il consulte, il négocie, mais sans succès. Les partis de l'opposition sont très frileux, à cause de l'eurosceptiscisme ambiant chez nos voisins. En plus, des élections législatives se profilent à l'horizon.
Le problème, c'est qu'il y a urgence. La chambre des députés a fixé une échéance au gouvernement pour la ratification du traité avec l'Ukraine : le 1er novembre 2016.

Avenir en suspens
Mais l'accord d'association n’est pas encore mort, son avenir est suspens. Visiblement dans les cordes, Mark Rutte a lancé vendredi dernier un appel à toutes les forces politiques du pays. Dans l’intérêt des Pays-Bas, il leur a demandé de soutenir "la possibilité d’une solution".
Pour essayer de convaincre l’opposition, il demande à ses partenaires européens l’ajout d’une déclaration contraignante annexé à l'accord (comme les Wallons dans le CETA): la déclaration stipulerait (par exemple) que cet accord n’est pas une première étape vers une adhésion de l’Ukraine à l’Union.
Mark Rutte cherche désespérément une solution. Et il y a une poignée de minutes, il a décidé de prolonger ces consultations jusqu'au prochain sommet européen prévu les 15 et 16 décembre prochains.
Le premier ministre néerlandais se donne un peu d'air. Mais le menace est toujours là. En cas d'échec, l'Union européenne serait confrontée à une nouvelle crise.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 671
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 242 579
Moyenne de points: 27,21

MessagePosté le: Mar 1 Nov - 10:40 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016 Répondre en citant

Liban: après l'élection de Michel Aoun, la presse se veut positive
Par RFIPublié le 01-11-2016 Modifié le 01-11-2016 à 09:24

Le nouveau président libanais, Michel Aoun, photographié au palais présidentiel de Baabda, le 31 octobre 2016.REUTERS/Aziz Taher
Au Liban, l’élection, lundi 31 octobre, de Michel Aoun à la présidence de la République, après deux ans et demi de vacance, a été saluée par la communauté internationale et la presse libanaise. Cet événement, qualifié d’historique, a suscité une vague d’optimisme, qui a couvert l’inquiétude provoquée par la personnalité controversée du nouveau président et son alliance avec le Hezbollah.

Avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh
La presse libanaise a choisi, dans son ensemble, de mettre en avant les aspects positifs de l’élection de Michel Aoun, reflétant un climat d’optimisme, sans occulter, toutefois, les difficultés qui attendent le nouveau chef de l’Etat. Le quotidien An Nahar, généralement très critique à l’égard de Michel Aoun, a souligné dans le titre de sa Une, que le nouveau président a rassuré tous les partis libanais. Le journal écrit que les grandes lignes du discours d’investiture, appelant au respect de la Constitution et des lois, dans le cadre d’un véritable partenariat national, ont été accueillies avec « soulagement ».
Le fait que le nouveau président ait reçu les félicitations de capitales arabes et occidentales est, également, un « bon signe », ajoute An Nahar. De son côté, As Safir, moins critique à l’égard de Michel Aoun, dresse un bilan positif de l’élection et du discours d’investiture. Ce dernier « rassure » tout le monde, précise le journal, qui estime, par ailleurs, que l’élection, a offert une « image civilisée » de la démocratie libanaise, en dépit de ses « imperfections structurelles ».
Le quotidien de gauche et proche du Hezbollah, Al Akhbar, consacre à l’élection présidentielle un dossier de 14 pages, avec ce titre : « Président de la majorité populaire ». Le journal souligne que le président iranien Hassan Rouhani a été le premier à féliciter Michel Aoun, qui a aussi reçu un appel téléphonique de la part de son homologue syrien Bachar el-Assad. « L’incertitude reste de mise », c’est le titre de la Une du quotidien francophoneL’Orient-Le Jour, qui a choisi l’opposition ouverte à Michel Aoun, avant même son élection.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:04 (2016)    Sujet du message: 1er novembre 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com