Notre Forum Index du Forum
Notre Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

31 août 2016

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 21:31 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?






























Tous les Focus













Tous les articles France












Tous les articles International









Tous les articles Numérique









Tous les articles Entreprises












Tous les articles Territoires









Tous les articles Opinions


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 21:31 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant


 
Emmanuel Macron n'est plus ministre...
 
Emmanuel Macron a remis cet après-midi sa démission au président de la République. Michel Sapin reprend son portefeuille de l'économie en plus de celui des finances. Attendu depuis plusieurs mois, le départ du jeune ministre de 38 ans doit lui permettre d'organiser son mouvement "En marche!" et de se consacrer à la présidentielle de 2017. George Paul-Langevin ministre de l'outre-mer a également démissionné pour "des raisons personnelles".
 
> EN SAVOIR PLUS 
 
Macron : "Le fils n'a plus peur de tuer le père"
 
Quel est le bilan économique d'Emmanuel Macron à l'Elysée et à Bercy ?
 
Quels sont les véritables soutiens de l'ancien ministre de l'économie ?
 
Les dessous d'une démission annoncée...
 

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 21:32 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant


Et à la fin, Emmanuel Macron tua le père



par Joëlle Meskens



Emmanuel Macron, désormais ex-ministre français de l’Économie, a présenté sa démission à François Hollande. Il n’a plus qu’un horizon: la présidentielle de 2017. 






Comment Apple n’a payé que 0,005% d’impôts en Irlande en 2014


par Benoît July




L’Irlande a accordé, selon la Commission européenne pour 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux illégaux à Apple. Sur base d’un ingénieux mécanisme aboutissant à une coquille vide…






TTIP: la France va demander l’arrêt des négociations


par La rédaction en ligne



Selon le secrétaire d’Etat au Commerce extérieur français, les négociations souffraient d’un déséquilibre en faveur des positions américaines






Signal extraterrestre: les raisons d’y croire ou d’en douter


par La rédaction en ligne




Même si l’hypothèse d’une civilisation extraterrestre n’est pas à écarter, les scientifiques cherchent en priorité une explication plus terre à terre.




Dans les coulisses de «Tueurs», polar à la sauce belge
Par Gaëlle Moury

 Journal







Toulouse: un policier a été poignardé dans un commissariat
Par La rédaction en ligne




Transfert de Witsel: l’entraîneur du Zenit confirme un accord avec la Juventus
Par La rédaction en ligne




Didier Reynders: «Interdire le burkini dans l’espace public n’aurait pas de sens»
Par T.Dne




La pub moins bien identifiée par les jeunes sur les plateformes de streaming
Par Jean-François Munster




Sein nu de Marianne: une historienne recadre Valls, «ce Premier ministre inculte»
Par T.Dne




Mercato: Massimo Bruno revient officiellement à Anderlecht
Par La rédaction en ligne




Plus de 3 millions de Français devant la série belge «La Trêve»
Par Maxime Biermé




Brexit: «tout doit être conclu d’ici 2019», dit Hollande
Par La rédaction en ligne






Dossier



Objectif: Elysée 2017




Le Kroll du jour



Le Kroll du jour: le maintien des militaires en rue




Galerie photo


Les funérailles de Toots Thielemans


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 21:33 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

TTIP : Il reste encore des efforts à fournir de la part des Etats-Unis, selon Reynders

Les Etats-Unis devraient encore faire des efforts dans les négociations sur le Partenariat transatlantique de libre-échange (TTIP) pour rencontrer certaines demandes européennes, a estimé le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders.
Lisez plus
La mère de l'étudiante belge arrêtée en Turquie écrit une lettre ouverte à Charles Michel

Sasmaz Meryam, la mère de l'étudiante belge suspectée de terrorisme communiste et arrêtée en Turquie il y a quelques jours, écrit une lettre ouverte au premier ministre Charles Michel.
Lisez plus
La Commission européenne: Apple devra verser 13 milliards d'euros d'impôts éludés

La Commission européenne a infligé une amende de 13 milliards d'euros à verser au fisc irlandais. Le géant technologique a bénéficié des années durant d'avantages fiscaux offerts par Dublin.
Lisez plus
"Un journaliste ne doit s'inquiéter que si personne ne réagit à ses articles"
— Ann Peuteman
Lisez plus
Le ministre français de l'Economie Emmanuel Macron s'apprête à quitter le gouvernement

Le ministre français de l'Économie Emmanuel Macron, qui alimente les spéculations sur une candidature à l'élection présidentielle au printemps 2017, s'apprête à quitter le gouvernement socialiste.
Lisez plus
Comme les humains, les chiens distinguent mots et intonations

Les chiens ont la capacité de distinguer les mots et les intonations grâce aux mêmes régions du cerveau que les humains, révèle une étude sur la manière dont le meilleur ami de l'homme interprète notre langage.
Lisez plus
PLUS D'INFOS
TTIP: les négociations entre les USA et l'UE "n'ont pas échoué"
TTIP: pas d'accord entre l'UE et les Etats-Unis "avant la fin du mandat" d'Obama
Près de 900 migrants mineurs isolés dans les camps de Calais
Les électeurs espagnols las du "cirque" des politiques
Les arrêtés anti-burkini favorisent la "stigmatisation" des musulmans, selon l'ONU
"Très mauvais chiffres" pour l'horeca cet été à Bruxelles
La pollution des rivières, une menace grandissante en Asie, Amérique latine et Afrique
Adel Mechoukhi chante les chats et la lessive contre la déprime à Gaza (vidéo)
La gastronomie belge, héroïne du Tram Experience cette saison
Quarante médaillés des Jeux de Rio présents pour la 40e édition du Van Damme

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mar 30 Aoû - 21:34 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

 
Pourquoi la guerre civile en Syrie ne se terminera jamais
La recherche universitaire montre que les conflits du même type que la guerre civile en Syrie durent en moyenne 10 ans. Les Syriens n’en seraient ainsi qu’à la moitié de leur agonie …
Lire la suite
 
 
Le ministre israélien du Tourisme ne veut plus de Brussels Airlines à Tel Aviv
La compagnie d'aviation Brussels Aiirlines ne devrait plus avoir accès aux aéroports israéliens, a affirmé Yariv Levin, ministre israélien du Tourisme …
Lire la suite
 
 
Apple est condamnée à payer une amende monstre : 13 milliards d'euros
Ce mardi, Apple a été sanctionnée par une amende monstre par la Commission européenne : 13 milliards d’euros …
Lire la suite
 
 
Les revenus des pays de l'OPEP se sont effondrés de... 55 % en 2 ans
Selon les données de la cellule d’information du ministère américain de l’Energie, l’Energy Information Administration (EIA),  les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) devraient enregistrer un chiffre d’affaires de 341 milliards de dollars avec leurs ventes de pétrole. C’est 60 milliards de dollars de moins qu’en 2015 …
Lire la suite
 
 
L'Iran et la Corée du Sud se payeront en euros
L'Iran et la Corée du Sud vont commencer à régler leurs transactions mutuelles en euros, pour contourner les sanctions américaines …
Lire la suite
 
 
Combien gagne Thierry Henry comme T3 des Diables Rouges ?
La Fédération belge de football a créé une surprise de taille cette semaine en engageant Thierry Henry comme troisième entraîneur (T3) des Diables Rouges …
Lire la suite
 
 
La voiture autonome est-elle une nouvelle mine d'or pour les professionnels du marketing ?
Les voitures autonomes offrent de nouvelles possibilités pour les professionnels du marketing, affirme Len Kendall, vice-président de la communication auprès de l'entreprise Carrot Creative, spécialisée dans les techniques innovantes de marketing …
Lire la suite
 
 
Le bus enjambeur chinois TEB n'était qu'une arnaque
Le TEB (Transit Elevated Bus), un bus extraordinaire censé résoudre les problèmes de congestion du trafic en Chine s’est finalement avéré n’être rien de plus qu’un coup de pub …
Lire la suite
 
 
Les Chinois imitent tout... Même les transfuges nord-coréens
La Chine est un pays où l’industrie des faux et des contrefaçons est en plein essor : on y produit des imitations de toutes sortes de produits, de la mode à l’électronique en passant par la nourriture pour bébés …
Lire la suite
 
 
Hollywood serait-il gouverné par des hommes blancs ?
Lire la suite
 
 
"Echange une île déserte en Floride contre une Porsche 918 Spyder"
L'homme d'affaires américain Emilio Cirelli, qui a fait fortune dans l'immobilier, recherche  désespérément une Porsche 918 Spyder …
Lire la suite

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:12 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

150 kots "de luxe" pour étudiants
Des chambres, mais aussi un foyer pour se détendre, un coin TV, du fitness, des salles d’étude, une terrasse, un coin BBQ,… Les logements pour étudiants ont évolué.
Date de publication mercredi 31 août 2016 à 07h00
Source : Canal C






150 kots "de luxe" pour étudiants - Canal C

Une société privée propose désormais à Namur (avenue des Croix de feu) 150 "résidences-services" pour étudiants. Mais attention, tout cela a un prix… Présentation. 

150 kots "de luxe" pour étudiants


Play

Current Time 0:00

/

Duration Time 0:00

Remaining Time -0:00

Stream TypeLIVE

Loaded: 0%
Progress: 0%
00:00


Fullscreen


00:00


Mute

Playback Rate
1

Subtitles
  • subtitles off


Captions
  • captions off


Chapters
  • Chapters





Des chambres, mais aussi un foyer pour se détendre, un coin TV, du fitness, des salles d’étude, une terrasse, un coin BBQ,… Les logements pour étudiants ont évolué. Une société privée propose désormais à...




Retrouvez l'article original sur Canal C
A lire aussi
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:13 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Le taux d’intérêt nul, un cadeau empoisonné
29 août 2016 | Auteur : Jean Vanempten | Traducteur : Guillaume Deneufbourg | Temps de lecture : 2 minutes

Le taux d’intérêt nul deviendra-t-il la nouvelle norme ? Il y a des chances. Mais il nous conduira au devant de nouveaux problèmes, car l’absence de rendement aura, tôt ou tard, des répercussions néfastes sur presque tous les acteurs du marché.
Les plus pessimistes estiment que les taux d’intérêt resteront à leur niveau actuel pendant encore deux décennies. Les plus objectifs tablent quant à eux sur cinq ou six ans. Mais plus on avance, plus cet horizon semble s’éloigner. Et le spectre de voir cette tendance s’inscrire sur une période beaucoup plus longue est plus que jamais réalité.
Les banques centrales maîtrisent-elles encore les taux d’intérêt ? De moins en moins. Dernière indication en date : l’allocution de Janet Yellen lors de la grand-messe annuelle des banquiers à Jackson Hole. La présidente de la Banque centrale américaine (FED) s’est montrée ouverte à une augmentation prudente des taux directeurs en septembre. La chose est donc envisageable, ou pas. Exception faite d’un léger soubresaut, les marchés ont fait mine de ne pas entendre. La Banque centrale européenne n’a aucune intention d’augmenter ses taux, faute d’inflation.
La faiblesse des taux d’intérêt a un impact considérable sur les institutions financières. La compagnie d’assurances Ethias a ainsi été sommée de remanier ses comptes First, qui généraient encore un rendement de 3 %. La Banque Nationale ne voit pas la situation d’un bon œil et exige des mesures. Un énième incident après la suppression du taux garanti sur les comptes  Crest20 d’AXA et des livrets d’épargne sans taux de la banque KBC pour les entreprises.
Le taux d’intérêt nul fait partie des instruments de combat contre la crise, dans la mesure où il apporte une bouffée d’oxygène aux débiteurs en faisant baisser le coût de l’endettement. Cela a naturellement un impact direct sur les entreprises, les familles et les pouvoirs publics, dont l’endettement devient un peu plus supportable. En principe, l’argent libéré devrait être réinjecté dans l’économie et relancer la mécanique de la croissance. Mais il y a un hic. En Europe, il n’est nulle part question d’un retour suffisant de la croissance, et encore moins d’un retour de l’inflation.
Tel est le revers du taux d’intérêt nul : il nécessite une inflation faible ou inexistante. Et à ce titre, il fait donc figure  de cadeau empoisonné. L’inflation n’est en réalité rien d’autre qu’un impôt déguisé sur le capital, qui finit par avaler les avoirs, grands et petits. Mais pour ceux qui ont des dettes en cours, l’inflation reste une bénédiction : les créances diminuent automatiquement sous l’effet de l’inflation. À l’inverse, en cas d’inflation faible, le remboursement des créances existantes n’en est que plus difficile.
Dans le chef des pouvoirs publics, la faiblesse de l’inflation, associée à une croissance modeste, est un problème de taille, car elle conduit à une diminution des recettes. Si l’inflation ne décolle pas, le remboursement de la dette nécessitera un effort plus important. Résultat : l’État devra soit procéder à de nouvelles coupes, soit trouver de nouvelles sources de revenus pour atteindre l’équilibre budgétaire. Un exercice périlleux, auquel devra se prêter le gouvernement Michel.
 
Partager :

Le présent article a été reproduit avec l'autorisation expresse de l'éditeur responsable de sa publication initiale, tous droits réservés. Toute réutilisation doit faire l'objet d'une nouvelle demande d'autorisation auprès de la société License2Publish, responsable de la gestion des droits d'utilisation : info@license2publish.be.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:14 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Expulsions d’enfants : la défaillance de l’Etat
30 août 2016 | Auteur : Luc Van Der Kelen | Traducteur : Caroline Coppens | Temps de lecture : 3 minutes

Les autorités ont suscité l’illusion que la régularisation des sans-papiers n’impliquait qu’un délai d’attente de cinq ans.
Djellza, la jeune fille de 16 ans qui, ce soir, allait être mise dans un avion pour le Kosovo, a fait son choix. Elle a opté pour la clandestinité et est donc vouée à vivre dans l’obscure illégalité. Elle ne fait plus partie de ces nombreux demandeurs d’asile sans papiers qui, s’ils font preuve d’un peu de prudence, peuvent continuer à vivre dans notre pays sans trop de tracas.
C’est maintenant seulement que son avenir paraît désespéré. Sans scolarité, sans adresse fixe. Désormais, elle sera pourchassée avec toute sa famille. Et un jour, on finira par la trouver et on la boutera violemment hors du pays, vers ce pays qu’elle ne connaît pas, et où son avenir est des plus incertains.
Qui lui a recommandé de franchir ce pas ? Son père, son avocat ? Cette décision n’est pas très judicieuse. Sa famille met dans l’embarras l’ensemble des autorités belges, la police, tous les services des étrangers, jusqu’au ministre lui-même. Cette décision ne restera pas sans conséquences et hypothèque ses chances de pouvoir à terme revenir légalement dans notre pays pour y faire des études. Quiconque engage une lutte ouverte avec les autorités est voué à échouer.
Voilà donc un dossier d’asile qui tourne mal, un de plus. Ce ne sera pas le dernier car les autorités ont durci leur attitude dans des dossiers où elles se montraient autrefois plus tolérantes pour des motifs humanitaires.
De nouvelles voies
Ne faut-il donc pas appliquer la loi ? Si, bien entendu, la loi doit être appliquée, car le maintien de la législation en est une composante essentielle. Autrement, il ne servirait à rien de légiférer.
Pourtant, il convient de nuancer cette affirmation. Des juges équitables doivent tenir compte des antécédents ; au moment de prendre une décision, ils doivent vérifier si les autorités n’ont pas elles-mêmes suscité de faux espoirs et si elles ont bel et bien mené leur politique d’une manière égale pour tous.
Dans cette affaire, il est clair que les avocats d’asile ne sont pas seuls en faute. C’est aussi le cas des autorités elles-mêmes. Comme leurs collègues des pays voisins, les gouvernements et ministres successifs sont restés en défaut durant des décennies. Nous avons dénoncé et répété maintes fois dans ce journal qu’il ne pouvait pas être question d’une politique sérieuse si les gens pouvaient réintroduire sans cesse de nouvelles demandes sans apporter de nouveaux faits ou arguments, pour échapper ainsi de facto à l’expulsion.
La famille de Djellza l’a fait à sept reprises et a donc reçu huit fois une décision négative. Sans que ces refus ne débouchent sur une expulsion effective. Comment était-ce possible ? C’est très simple : c’était possible parce que les autorités l’ont permis, en connaissance de cause, malgré des critiques répétées et sévères. Parce que certains y trouvent leur intérêt et que d’autres pouvaient ainsi éviter de faire leur travail. Quel pouvait en être le message ?
Les demandes répétées n’étaient pas le seul symptôme de l’échec de la politique d’asile. Les autorités belges ont aussi suscité d’une autre manière l’illusion que tout finirait par s’arranger plus tard, que les gens ne devaient attendre que cinq ans et qu’ils seraient ensuite régularisés collectivement. Elles ont aussi organisé plusieurs opérations de ce type, pour des dizaines de milliers de demandeurs d’asile à la fois, en plus de mettre une loi sur la nationalité accélérée (“snel-Belg-wet”) à la disposition des candidats.
Cette approche était une politique réfléchie, organisée sciemment, de manière à créer de nouvelles voix.
Et c’est précisément ce qui a permis aux avocats spécialisés de recommander aux candidats de faire juste preuve d’un peu de patience. Il est donc facile de rejeter la faute sur les parents qui ont indubitablement cru qu’ils agissaient dans l’intérêt de leur fille.
Le sujet suscite d’autres considérations, telles que celle-ci : la justice a-t-elle aussi traité tout le monde de la même manière ? On a pu constater récemment que des criminels illégaux ou les combattants d’une armée étrangère, jusqu’y compris un personnage soupçonné de terrorisme, étaient remis à la rue après quelques nuits de cachot, certains équipés d’un bracelet électronique.
Ici, il ne s’agissait pas de familles intégrées qui ne font de mal à personne, mais qui représentent contraire un atout pour notre pays. Et qui doivent quand même le quitter parce qu’entre-temps, le climat dans la communauté a changé. Et qu’il leur est aujourd’hui défavorable, même s’ils ont entendu l’appel des autorités. Apprenez la langue, adaptez-vous. Cela vous aidera. Que nenni.
Partager :

Le présent article a été reproduit avec l'autorisation expresse de l'éditeur responsable de sa publication initiale, tous droits réservés. Toute réutilisation doit faire l'objet d'une nouvelle demande d'autorisation auprès de la société License2Publish, responsable de la gestion des droits d'utilisation : info@license2publish.be.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:15 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Liège: 200 € à payer pour un P.-V. de 25 € qui date de 2009
  • 31/08 - 06h27
  • 15


Chaudfontaine: cinq millions d'euros pour transformer le Château des Thermes
  • 3
  • 31/08 - 06h08


Les Liégeois invités à se rassembler lors de "Debout Citoyen!" le 10 septembre
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:15 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Boris a fait une chute de 20 mètres alors qu’il élaguait un arbre à Sprimont: «Je suis conscient d’avoir eu de la chance»
  • 30/08 - 21h03
  • 11

Il joue Metallica au violoncelle en plein centre-ville de Liège (vidéo)
  • 30/08 - 16h31
  • 16

Le Standard a-t-il trouvé son attaquant? Aleksandar Pesic (Toulouse) est "en contact avancé" avec le club liégeois
  • 30/08 - 14h50
  • 82

Province de Liège: 25% de fréquentation touristique en plus cet été!
  • 30/08 - 13h25
  • 1

Les Liégeois pourront utiliser leur carte d’identité dans les recyparcs
  • 2
  • 30/08 - 13h09
  • 4

Sandro Gryson, 5 ans, a été victime d’un malaise sur une plage de Sardaigne: la maman du petit, traumatisée, est toujours hospitalisée
  • 30/08 - 12h36
  • 25

L’ancienne star du FC Bruges Victor Vazquez a été proposé au Standard
  • 30/08 - 10h49
  • 7

Liège, une ville transformée à découvrir: notre réponse aux ‘supporters’ brugeois
  • 4
  • 30/08 - 08h43
  • 7

Quel amateurisme: la Commission des Litiges reporte la séance de Scholz… un quart d’heure avant son début
  • 30/08 - 12h53
  • 19

Encore deux jours avant la fin du mercato: Bruno va revenir à Anderlecht, Lombaerts aussi cité au FC Bruges,...
  • 3
  • 30/08 - 08h38
  • 22

Que valent nos bières liégeoises? Voici leurs cotes selon RateBeer.com, le «Trip Advisor» du houblon
  • 2
  • 30/08 - 07h10

Aywaille: il renverse un cycliste et prend la fuite
  • 30/08 - 06h32
  • 31

Liège: il passe à la caisse d’un magasin de sport et doit payer son maillot...en livres!
  • 30/08 - 06h17
  • 69

Le gouvernement wallon dégage 5 millions d’euros pour restaurer le château de Jehay
  • 29/08 - 19h49
  • 15

Liège: sur les 6 premiers mois de 2016, les «scan-plaques» de la douane ont récupéré 51.470€
  • 29/08 - 19h34
  • 12

Tragiques vacances en Sardaigne pour Sandro: ce petit Liégeois de 5 ans est décédé sur la plage
  • 29/08 - 15h24

Laurens De Bock est poursuivi par le parquet suite à son tacle non-sifflé contre Mbenza
  • 29/08 - 15h46
  • 54

Sprimont: un élagueur de 19 ans fait une chute de 20 mètres, il s’en sort miraculeusement avec une cheville cassée
  • 29/08 - 14h32
  • 3

Liège: Kevin refait le monde à l’échelle 1/18e (vidéo)
  • 29/08 - 11h43
  • 7

Voici les sanctions possibles suite à la banderole polémique du FC Bruges: "Pas le même degré de gravité que pour le tifo anti-Defour"
  • 1
  • 29/08 - 10h45
  • 93

William Vainqueur est tout proche d’un retour au Standard
  • 29/08 - 14h35
  • 84

Après la réaction de Willy Demeyer, le Club Bruges s’excuse pour la honteuse banderole de ses fans contre le Standard: "Ce genre de propos est inacceptable"
  • 1
  • 28/08 - 23h18
  • 53

Le mercato s’anime: Hubert reste au Standard, Bruno cité à Anderlecht, Ferber vers Mouscron…
  • 3
  • 29/08 - 10h29
  • 35

David Goffin reste 14e au classement ATP avant l’US Open
  • 29/08 - 11h08

Liège: Eva Mira, de Saint-Nicolas, a été élue Miss Liège 2017
  • 28/08 - 19h57

Yannick Ferrera remonté sur l’arbitrage après le partage du Standard à Bruges (2-2): "Ça fait mal et je suis très frustré par rapport à ça"
  • 2
  • 28/08 - 17h51
  • 65

Gros accident sur la E40 aux Hauts-Sarts: l’autoroute à l’arrêt
  • 28/08 - 16h07
  • 71

Nuit mouvementée pour les pompiers de Liège
  • 28/08 - 12h21
  • 14

Un goût de trop peu pour Edmilson après le nul du Standard à Bruges (2-2): "On aurait mérité ces trois points"
  • 3
  • 28/08 - 18h30
  • 1

Envoyez-nous vos plus belles photos de l’orage qui s’est abattu samedi soir sur Liège et sa région (vidéo)
  • 28/08 - 10h56
  • 1

"Votre avenir est comme votre ville: gris, misérable et débile": la banderole polémique des fans brugeois destinée au Standard
Incendie à Chertal: neuf camions de pompiers nécessaires pour maitriser les flammes
  • 28/08 - 08h13


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:18 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Terrorisme: une centaine de femmes dans les combattants belges à l’étranger
Rédaction en ligne
Mis en ligne il y a 1 heure

La nouvelle banque de données belge des combattants à l’étranger compte pour l’instant 104 femmes sur un total de 614 personnes.

<1>
Sur le même sujet

La nouvelle banque de données belge des combattants à l’étranger ("foreign terrorist fighters") compte pour l’instant 104 femmes sur un total de 614 personnes. Un individu répertorié sur six est âgé d’une vingtaine d’années. Le plus jeune a 15 ans et le plus âgé 70. Environ deux douzaines de combattants ont été impliqués dans des attentats, peut-on lire mercredi dans le Knack. Le périodique indique avoir eu accès à cette banque de données.
Deux personnes sur trois en Syrie ou en Irak
Deux personnes sur trois dans la banque de données se trouvent probablement en Syrie ou en Irak (266), quatre sont en route vers ces pays, 114 sont probablement revenues et 73 ont vraisemblablement essayé de partir. De plus, 157 personnes sont soupçonnées d’être candidates au départ en Syrie ou en Irak. Sur les 614 combattants, 109 sont morts entre-temps, mais leur nom n’est pas supprimé de la liste car leur décès n’a pas encore été officiellement constaté.
Le tout premier Belge à être parti était Nabil Kasmi, qui est allé définitivement dans la région en 2012. Cette année-là, environ douze personnes par mois ont tenté de partir, tout comme en 2013. L’année suivante, ils étaient 11 par mois, et six encore l’année dernière. Personne n’est encore parti cette année.
A lire sur Le Soir +L’industrie de la sécurité, un business juteux depuis le 22 mars
La liste reste à relativiser
Outre 16 mineurs dans le document, l’Ocam a connaissance de 32 enfants de moins de douze ans qui seraient partis avec leurs parents et qui ne figurent pas sur la liste. Un certain nombres d’enfants de combattants belges sont aussi nés depuis en Syrie ou en Irak.
Près de la moitié des personnes recensées sont des Belges, dont plus de la moitié d’origine marocaine. Par ailleurs, 22 autres nationalités sont notées. Au nombre de 39, les Marocains sont les plus nombreux, suivis par les Russes (25), les Français (16) et les Algériens (13).
A lire sur Le Soir +Notre dossier sur le djihadisme
Une vingtaine de ces combattants impliqués dans un attentat
Selon le patron de l’Ocam, Paul Van Tigchelt, une vingtaine de ces combattants ont été impliqués dans un attentat, dont sept dans les attentats de Paris et Bruxelles, notamment Bilal Hadfi, Salah Abdeslam et Mohamed Abrini. L’autre quinzaine a commis des attentats suicide en Syrie ou Irak.
Knack fournit également un aperçu des dossiers terroristes dans notre pays. Depuis 2014, 683 ont déjà été ouverts, dont 175 cette année. Actuellement, 45 personnes se trouvent en détention préventive pour des infractions terroristes, tandis que 145 autres sont en prison pour terrorisme. Depuis 2013, on dénombre 279 condamnations, 14 acquittements et un internement. En 2016, d’après le parquet fédéral, 101 condamnations pour terrorisme ont été prononcées jusqu’à présent. Au total, 32 combattants en Syrie qui sont revenus ont été condamnés pour terrorisme.
La banque de données est toujours en phase de test
La banque de données n’est pas encore totalement opérationnelle, puisqu’elle est toujours en phase de test. Les quelque 800 noms qui circulaient sur des listes belges au moment des attentats de Paris ont par ailleurs été ramenés à 614 à la suite de vérifications minutieuses des critères. «Il est important que nous nous conformions à ces critères, car si votre nom figure sur la liste, cela peut mener à des mesures», commente Paul Van Tigchelt.
Le magazine a enfin examiné l’avancement de la liste des prédicateurs de haine, les recruteurs et les potentiels «loups solitaires» ("Joint Information Box (JIB)"). Cette liste, qui compte actuellement moins d’une centaine de noms, sera prochainement transformée en base de données.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:19 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Macron lâche Hollande et marche vers 2017
  • Par Yohan Blavignat
  • Mis à jour le 31/08/2016 à 07:42
  • Publié le 30/08/2016 à 21:19

Emmanuel Macron a annoncé sa démission ce mardi lors d'une allocution depuis Bercy. Crédits photo : MATTHIEU ALEXANDRE/AFP





LE SCAN POLITIQUE - L'ancien ministre de l'Économie a annoncé vouloir se consacrer à «une nouvelle étape» de son combat politique. Michel Sapin le remplacera dans un grand ministère de l'Économie et des Finances. Par ailleurs, George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer, a également démissionné pour «raisons personnelles».
Après des mois de rumeurs sur son départ, de déclarations provocatrices et le lancement de son mouvement politique «En marche!» au printemps, Emmanuel Macron a franchi le pas. Ce mardi, le ministre de l'Économie a officiellement démissionné du gouvernement «pour se consacrer entièrement à son mouvement politique», a souligné l'Élysée dans un communiqué. À huit mois de l'élection présidentielle, l'ancien banquier de 38 ans a estimé avoir «touché du doigt les limites de notre système politique». Des simples rumeurs émanant du camp de l'ancien locataire de Bercy à l'annonce officielle de l'Élysée, Le Figaro fait le point sur les événements de la journée.
» Suivre notre live:Michel Sapin succède à Emmanuel Macron à Bercy
● Emmanuel Macron a démissionné, Michel Sapin le remplace
Après s'être entretenu pendant moins d'une heure avec François Hollande à 15 heures, l'Élysée a confirmé peu après 17 heures la démission du ministre de l'Économie «pour se consacrer entièrement à son mouvement politique». Pour lui succéder, François Hollande a choisi un fidèle, le ministre des Finances Michel Sapin, dont le chef de l'État a élargi le portefeuille. Michel Sapin, jusque-là ministre des Finances, prendra ainsi la tête d'un «super ministère» de l'Économie et des Finances.
Son remplacement par Michel Sapin «était la solution la plus simple et la plus efficace pour conduire et poursuivre la politique engagée depuis 2012», précise-t-on à l'Élysée. «Michel Sapin, c'est le choix de l'efficacité avec un pilotage unique de Bercy». La passation de pouvoir aura lieu mercredi, à 9 heures, peu avant le Conseil des ministres.
» LIRE AUSSI: Les défis qui attendent Emmanuel Macron
● Accusé de ne plus se conformer aux règles
Selon des proches du chef de l'État, Emmanuel Macron a démissionné pour se consacrer à son mouvement «En Marche!», lancé en avril, et parce qu'il ne voulait plus se conformer aux règles fixées par François Hollande pour rester au gouvernement. «Le président de la République avait fixé des règles très claires, qu'il avait encore rappelées le 14 juillet, par rapport à la cohérence et l'efficacité de l'action gouvernementale», a déclaré cette source. «Et comme Emmanuel Macron voulait se consacrer entièrement à son mouvement politique, il ne pouvait plus, il ne voulait plus se conformer à ces règles. Il a donc démissionné».
● «Une nouvelle étape» de son combat politique
Citation:
«Je suis déterminé à tout faire pour que nos valeurs, nos idées, noter action, puissent transformer la France dès l'année prochaine»
Emmanuel Macron

«Je souhaite aujourd'hui entamer une nouvelle étape de mon combat, et construire un projet qui serve uniquement l'intérêt général», a déclaré l'ex-ministre de l'Économie lors d'une conférence de presse à Bercy où il a fait le service minimum pour rendre hommage à François Hollande, celui qui lui a mis le pied à l'étrier en politique. Estimant nécessaires des «transformations en profondeur de notre système politique, économique, social, qui demeure trop largement bloqué», Emmanuel Macron a souligné que «dans notre pays, dans notre Ve République, le seul moment pour décider de ces transformations est la campagne présidentielle».
» LIRE AUSSI:Ce déjeuner estival où Macron a dévoilé ses intentions
«Je suis déterminé à tout faire pour que nos valeurs, nos idées, notre action, puissent transformer la France dès l'année prochaine», a-t-il conclu, sans aller jusqu'à se déclarer candidat. Selon le député Richard Ferrand, membre du premier cercle d'Emmanuel Macron, cette candidature n'interviendra que si «sa démarche convainc, séduit, se traduit dans les sondages, si des intellectuels, des syndicalistes, des élus y adhèrent». L'ancien banquier de 38 ans présentera son «diagnostic» de la situation du pays en septembre, avant de développer ses propositions en octobre.
Tout en remerciant le président français de lui «avoir fait confiance» en le nommant au gouvernement, Emmanuel Macron a semblé tourner une page en se disant «convaincu que les Français rendront justice à François Hollande d'avoir fait face à des difficultés exceptionnelles».
● «Ce projet que nous voulons construire, nous voulons le porter pour 2017»
Invité du 20 heures de TF1, l'ancien ministre de l'Économie s'explique à nouveau sur sa démission. Il part «pour être libre, de proposer, agir, rassembler autour d'un projet» qu'il veut porter pour «notre pays». «Aujourd'hui, je suis plus utile à mon pays en portant ce projet qu'en restant au gouvernement». Interrogé sur sa possible candidature à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a tenu à jouer la montre tout en ne cachant pas «avoir de l'ambition» et «une volonté, celle de porter l'espérance». «Ce projet que nous voulons construire, nous voulons le porter pour 2017. Les circonstances que nous vivons imposent de changer. Ils imposent de changer nos pratiques, notre quotidien. Et du côté de la vie politique, il ne faudrait rien changer avec des primaires, des dirigeants bien connus? Et bien non, nous devons proposer autre chose. Nous devons proposer une voie progressiste, sinon nous allons faire le lit des extrêmes», a-t-il déclaré.
Citation:
«Je suis de gauche. Mais d'une gauche qui se confronte au réel et qui croit en la liberté»
Emmanuel Macron

Également interrogé sur son positionnement politique, Emmanuel Macron a tenu à rappeler: «Pour ma part, je suis de gauche. D'une gauche qui se confronte au réel, qui veut réformer le pays, qui croit dans la liberté précisément parce qu'elle construit la véritable égalité de tous», «Je suis de gauche». Mais l'ancien ministre a nuancé son propos: «Seulement, j'ai éprouvé sur le terrain que mes convictions étaient plus distantes d'une gauche devenu conservatrice que d'une droite qui croit en l'Europe, au changement, au progressisme».
» LIRE AUSSI:Parlementaires, intellectuels, chefs d'entreprise: la «sélection» Macron
Son mouvement «En Marche!» devra servir «à proposer un diagnostic du pays, construire un plan de transformation du pays», a insisté l'ancien locataire de Bercy. «Ma conviction est que notre pays a besoin d'une refondation. Nous sommes face à des problèmes qui ne sont pas réellement posés».
● Un départ qui provoque de vives réactions
Si, au sein du gouvernement, Emmanuel Macron ne faisait pas l'unanimité, un ministre a reconnu que sa démission était «un coup de bambou» pour le chef de l'État. «Pour François Hollande, c'est un rétrécissement nouveau de sa majorité», se désole encore un proche du président, quelques mois après la démission de Christiane Taubira.
À gauche, où de nombreux élus ont combattu sa loi travail, les réactions sont vives. Le secrétaire général du Parti socialiste a qualifié cette annonce de «Kinder surprise pour convenance personnelle au moment où la France se redresse et la droite se dresse». Bruno Le Roux, le patron des députés PS, a pour sa part rappelé à «son pote» que «la seule question qui vaille est celle de la loyauté au président». Toutefois, l'ancien locataire de Bercy peut compter sur certains soutiens, à l'instar du sénateur-maire de Lyon, Gérard Collomb. Ce dernier explique devant des journalistes la démarche de son protégé: «La voie suivie aujourd'hui qui consiste à dire ‘on va attendre décembre pour savoir si Hollande y va', c'est intenable car si personne n'est prêt, ce sera la débandade».
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 07:20 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Attaques chimiques en Syrie : Londres et Paris réclament des sanctions
La France et le Royaume-Uni appellent l'ONU à sanctionner le régime syrien. De son côté, la Russie n'accepte pas les conclusions du rapport sur les attaques.Source AFP
Modifié le 31/08/2016 à 06:09 - Publié le 30/08/2016 à 23:27 | Le Point.fr


Un rapport inédit de l'ONU accuse Damas et l'État islamique d'avoir mené des attaques chimiques en Syrie. © AFP/ MARWAN IBRAHIM
Abonnez-vous à partir de 1€


Envoyer l'article à un ami
Attaques chimiques en Syrie : Londres et Paris réclament des sanctions
Merci d'avoir partagé cet article avec vos amis

Merci de compléter ce formulaire
Adresse email du destinataire :
Votre adresse e-mail :

Votre message : *
Votre message Message en cas d'erreur au focus sur le champ

Veuillez saisir le code de sécurité ci-dessous :









Ajouter aux favoris
Cet article a été ajouté dans vos favoris.



D'une seule voix, la France et le Royaume-Uni ont réclamé mardi auprès du Conseil de sécurité des Nations unies des sanctions contre le régime syrien après la publication d'un rapport de l'ONU qui l'accuse d'avoir mené des attaques chimiques. Les ambassadeurs français et britannique François Delattre et Matthew Rycroft ont accusé Damas de « crimes de guerre ». Leur homologue américaine Samantha Power a pour sa part affirmé que Damas devrait « payer le prix » de ces attaques.
Une enquête onusienne a établi, pour la première fois, que l'armée syrienne avait mené au moins deux attaques chimiques en Syrie et que le groupe État islamique avait utilisé du gaz moutarde. Les ambassadeurs des 15 pays membres du Conseil étaient réunis mardi pour étudier ce rapport baptisé Joint Investigative Mechanism (JIM, mission d'enquête conjointe), fruit d'un an d'enquête. De son côté, la Russie n'est pas prête à accepter les conclusions du rapport de l'ONU, selon les déclarations de l'ambassadeur russe. Les enquêteurs ont trouvé « l'arme du crime », a-t-il expliqué. « Mais il n'y a pas d'empreintes sur l'arme », a affirmé Vitali Tchourkine à des journalistes. « Il y a encore des questions » non résolues, a-t-il estimé. En tant que membre permanent du Conseil, Moscou peut bloquer toute décision en usant de son veto.
Blocages de la Russie et de la Chine
La France, elle, souhaite « une réponse rapide et ferme du Conseil », soit des « sanctions contre les responsables de ces actes qui constituent des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité », a déclaré François Delattre à la presse. Il a souhaité que le mandat du JIM, qui expire en septembre, soit prolongé d'un an au moins pour poursuivre ses investigations sur l'utilisation par Damas de gaz de chlore dans le nord de la Syrie en 2014 et 2015, attestée par le rapport. « Tous ceux qui sont responsables doivent rendre des comptes », a abondé l'ambassadeur britannique Matthew Rycroft. « Nous souhaitons un régime de sanctions et l'utilisation des mécanismes légaux internationaux pour rendre la justice. »
Les crimes de guerre et crimes contre l'humanité sont le domaine de compétence de la Cour pénale internationale (CPI). Mais les tentatives des Occidentaux au Conseil pour obtenir que la CPI se saisisse des exactions commises dans la guerre complexe en Syrie ont buté jusqu'ici sur l'opposition de la Russie et de la Chine. L'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine a expliqué aux journalistes que la réunion servirait à « échanger nos analyses » sur le rapport du JIM. Celui-ci « a travaillé très dur et de manière très professionnelle et nous devrions faire de même », a-t-il ajouté, tout en refusant de se prononcer sur d'éventuelles sanctions.
Les enquêteurs du JIM ont conclu que des hélicoptères militaires syriens avaient répandu du gaz de chlore sur au moins deux localités de la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, à Talmenes le 21 avril 2014 et Sarmin le 16 mars 2015. Le groupe État islamique a de son côté utilisé du gaz moutarde à Marea (gouvernorat d'Alep, nord) le 21 août 2015. De précédents rapports de l'ONU avaient déjà établi l'utilisation d'armes chimiques en Syrie, mais sans désigner les responsables.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 08:31 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant

Cette idiote de 12 ans qui a tué une girafe "ne s'arrêtera jamais de chasser"6/24

Newsmonkey
Il y a 14 heures

PARTAGER
TWEETER
PARTAGER
ENVOYER PAR E-MAIL





«Ils devraient être avec leur mère et vivre heureux, mais ils sont là»



Benjamin Castaldi s'est marié à Marseille!


Aryanna n'a beau avoir que 12 ans et être toute mignonne, il ne faut pas se fier aux apparences. Elle a abattu de sang froid une girafe lors d'une partie de chasse avec son père. Elle a même partagé son "trophée" sur Facebook, ce qui a suscité des dizaines de milliers de commentaires passablement énervés. Mais elle a répondu du tac au tac: "je n'arrêterai jamais la chasse". Le pire? C'est que Aryanna ne fait rien d'illégal. 
Aryanna n'a que douze ans mais a déjà un beau parcours derrière elle. Avec son père, elle pratique la chasse depuis cinq ans dans des régions exotiques.
Il y a quelques semaines, elle est donc partie en Afrique du Sud pour une nouvelle partie de chasse. Et elle y a abattu une girafe de trente ans. Elle a ensuite posé fièrement à côté de l'animal et a partagé le cliché sur Facebook.
S'en est suivi, une avalanche de commentaires haineux. Plus de septante mille commentaires dont certains lui suggéraient de se mettre une balle dans la tête. Mais Aryanna ne s'est pas dégonflée et a répondu par un laconique "je n'arrêterai jamais la chasse". Elle l'a même réaffirmé lors du talk-show américain Good Morning America.
© Aangeboden door Definitive Groove NV
© Aangeboden door Definitive Groove NVCouettes et Tresses
Cette girafe de trente ans n'est pas le premier trophée d'Aryanna. Oh non. Elle a déjà posé sur sa page Facebook - qui en apparence est tout mignonne puisqu'elle s'appelle "Couettes et Tresses" - avec un zèbre, un gnou, entre autres. "La chasse est quelque chose que j'aime faire et que je chéris", a-t-elle encore affirmé.
Fierté
Le fait que la jeune fille se défende sans complexe n'est pas si étonnant. Son père, Eli Gourdin, la soutient d'ailleurs complètement dans sa passion. "Nous sommes fiers d'être des chasseurs et nous ne ferons jamais des excuses pour ça", a-t-il dit dans un autre post Facebook. En plus, la loi donne raison à la famille Gourdin. Ils n'ont en effet jamais participé à des chasses illégales.

Lire la suite...
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 526
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 229 041
Moyenne de points: 27,16

MessagePosté le: Mer 31 Aoû - 08:35 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016 Répondre en citant






Sophie Wilmès: «La réforme de l’impôt des sociétés ne sera pas prête pour 2017»


par Dominique Berns



Entretien. Prudente sur les pistes d’assainissement budgétaire, la ministre du Budget insiste sur la nécessité de réformer l’impôt des sociétés. Mais pas dans la précipitation.






Migrants: comment l’Europe a glissé de la solidarité à la fermeture en un an


par Jurek Kuczkiewicz




Dossier. Il y a un an, la décision morale de Merkel d’accueillir les réfugiés a déclenché une chaîne d’événements qui a fait trembler l’Europe sur ses bases. Récit d’un basculement.






Apple: l’Europe sanctionne les dérives fiscales


par Amandine Cloot



Dossier. La condamnation par la Commission européenne du régime fiscal «illégal» accordé par l’Irlande au géant Apple est inédite: 13 milliards d’euros à récupérer. La Belgique, grugée comme d’autres États, pourrait réclamer son dû. Elle semble réticente à le faire.






Goffin sèchement battu à l’US Open : «J’étais complètement ailleurs»


par La rédaction en ligne




C’est l’une des premières grosses surprises du tableau masculin à l’US Open.




Angela Merkel, la leader morale
Par Béatrice Delvaux

 Journal







Le TTIP ne fait pas l’unanimité en Belgique
Par L.M. (st.)




Terrorisme: une centaine de femmes dans les combattants belges à l’étranger
Par La rédaction en ligne




Japon: dix personnes tuées par le typhon Lionrock
Par La rédaction en ligne




Dernière ligne droite pour le mercato: Witsel toujours plus proche de la Juventus
Par La rédaction en ligne




Le porte-parole de Daesh a été tué à Alep
Par La rédaction en ligne




Les extra-terrestres sont-ils à nos portes?
Par Laetitia Theunis




La SNCB va devoir démonter toutes les publicités de ses gares
Par La rédaction en ligne




Un Wallon sur deux est illettré numérique
Par Thomas Casavecchia






Dossier



La rentrée 2016




Le Kroll du jour



Le Kroll du jour: la démission de Macron du gouvernement français




Galerie photo


Démission de Macron: état des lieux des candidatures à gauche


Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:30 (2016)    Sujet du message: 31 août 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com