Notre Forum Index du Forum
Notre Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

11 août 2016
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 22:00 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?






























Tous les Focus













Tous les articles France












Tous les articles International












Tous les articles Numérique












Tous les articles Entreprises









Tous les articles Opinions


Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 22:01 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant


Relais belge à Rio: la guerre des ego vire au règlement de comptes



par M.Bn. et Ph.V.W. 



Tensions et polémique: l’imbroglio autour de la participation du relais belge de natation a viré au vinaigre. Explications.






Kevin Borlée et Nafi Thiam blessés: l’inquiétude monte à Rio


par la rédaction en ligne




Les deux athlètes belges souffrent de maux différents et ne risquent pas de commencer la compétition olympique dans les meilleures conditions.






Attaque terroriste à Charleroi: l’Algérie répond aux critiques de Theo Francken


par Camille Tang Quynh



Pour le secrétaire d’Etat à l’Asile et aux Migrations, la collaboration avec l’Algérie, le pays d’origine du terroriste, est difficile.






La Stella belge veut se donner une image de luxe en changeant son verre


par Jean-François Munster




Le verre droit avec bord strié a une image trop populaire qui ne colle plus avec le positionnement haut de gamme de la marque




«Le Soir» traverse l’Europe en train: le génie des alpages (carte interactive)
Par Julie Huon

 Journal







Brussels Summer Festival: un début sur les chapeaux de roue
Par Philippe Manche




Natation: un réfugié syrien de Belgique ovationné pour son record aux JO 2016
Par Camille Tang Quynh




Décès du duc de Westminster: l’empire qu’il laisse derrière lui
Par Marc Roche




Attentat dans une église en France: un homme interpellé à Toulouse
Par la rédaction en ligne




Les Guignols reviendraient en clair sur Canal+
Par Flavie Gauthier




Jan Jambon pourra autoriser les policiers à être armés 24h/24
Par la rédaction en ligne




Attentats: l’Allemagne lance à son tour le débat sur la déchéance de nationalité
Par la rédaction en ligne




JO 2016 : David Goffin se rapproche de Nadal
Par Eric Clovio






Dossier



L’affaire Dutroux, 20 ans après




Le Kroll du jour



Kroll présente Johan De Moor




Galerie photo


Jeux olympiques: les 21 médailles d’or de Michael Phelps en images


Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 22:02 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

 La réalité augmentée deviendra-t-elle notre sixième sens?

La ferveur planétaire autour du jeu Pokémon Go a fait basculer la notion de réalité augmentée dans le monde commun. Jusqu'à envahir, demain, toutes les facettes de notre quotidien ? Entre dérives et réel progrès, le champ des possibles semble illimité.
Lisez plus
L'identité de l'ado menaçant les chrétiens ne devait pas être divulguée, estime B. De Vos

L'identité du jeune homme qui a posté sur internet une vidéo dans laquelle il se promène dans Verviers et appelle au meurtre des chrétiens n'aurait pas dû être révélée, a réagi le Délégué général aux droits de l'Enfant.
Lisez plus
Les syndicats policiers rassurés sur la perspective d'être mieux armés

Les syndicats policiers ont obtenu du cabinet du ministre de l'Intérieur Jan Jambon des promesses concernant l'armement des policiers. Le financement des mesures reste cependant flou.
Lisez plus
"Effrayant" si Trump était élu, selon le chef de la diplomatie allemande

Le chef de la diplomatie allemande Frank-Walter Steinmeier juge que ce serait "effrayant" que le candidat républicain à la présidentielle américaine Donald Trump soit élu.
Lisez plus
Etre paresseux est-il un signe d'intelligence?

Les résultats d'une étude montrent que les personnes qui réfléchissent le plus sont bien moins actives que les autres.
Lisez plus
Raphaël Enthoven : le bel enfant

Une personnalité dévoile ses oeuvres d'art préférées. Celles qui, à ses yeux, n'ont pas de prix. Elles révèlent aussi des pans inédits de son parcours, de son caractère et de son intimité. Cette semaine : Raphaël Enthoven, philosophe. Qui refuse qu'on le qualifie comme tel.


Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 08:16 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant



L'importation de gaz des Pays-Bas va cesser: 1,6 million d'installations belges à contrôler 


par Xavier Counasse



Le gouvernement néerlandais a annoncé la fin de l’exploitation du gisement gazier de Groningen, qui fournissait un tiers de la Belgique. Plus de dix ans de travaux sont prévus pour passer à un autre gaz.






Pieter Timmers, médaillé d’argent sur 100m libre: «Je me suis demandé si je rêvais»


par Philippe Vande Weyer




À 28 ans, le nageur limbourgeois a réussi un formidable exploit en décrochant la médaille d’argent du 100 m libre, l’épreuve reine. Après l’or de Greg Van Avermaet et le bronze de Dirk Van Tichelt, la panoplie de breloques belges est complète!






60% des Belges jugent qu’il y a «trop de migrants» dans leur pays


par Lorraine Kihl



Par rapport aux voisins européens et aux Américains, l’opinion belge reste remarquablement hostile aux migrants, révèle un sondage Ipsos. Mais bizarrement un peu moins qu’avant.






Imbroglio autour d’une double alerte à la bombe à Brussels Airport


par Marine Buisson




Deux alertes à la bombe concernant deux avions devant atterrir à Brussels Airport ont mis la capitale en émoi ce mercredi soir.




Cette indécrottable peur de l’immigration
Par Pascal Martin

 Journal







Trump accuse Obama et Clinton d’avoir «créé» le groupe Etat islamique
Par la rédaction en ligne




Anne Goderniaux arrête le JT de la RTBF
Par Maxime Biermé




Incendies à Marseille: les conditions sont «plus favorables» selon les pompiers
Par la rédaction en ligne




Nikiforov, Goffin, Red Lions...: voici le programme des Belges ce jeudi aux JO 2016
Par la rédaction sportive




Les policiers pourront garder leur arme en permanence
Par Marc Metdepenningen




Voici comment les opérateurs filtrent le trafic du jeu Pokemon Go
Par Alain Jennotte




Comment Cancellara a forgé son dernier succès
Par Eric Clovio




Israël prend pour cible les internationaux à Gaza
Par la rédaction en ligne






Dossier



L’affaire Dutroux, 20 ans après




Le Kroll du jour



Kroll présente Johan De Moor




Galerie photo


Jeux olympiques: les 21 médailles d’or de Michael Phelps en images


Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 08:33 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

L’échec de l’Etat Islamique est entre nos mains
9 août 2016 | Auteur : Bart Eeckhout | Traducteur : Thomas Miloradovic | Temps de lecture : 2 minutes

Le dernier attentat en date à nouveau revendiqué par l’État islamique a suscité des réactions contradictoires. La cruauté presque banale de ce crime, deux policières sauvagement attaquées à la machette dans la ville de Charleroi, a quelque chose de terrifiant. Nous en viendrions presque à croire que le risque d’un attentat terroriste est omniprésent. Il peut toucher n’importe qui, n’importe où et n’importe quand.
Une autre lecture de cet événement est cependant possible. En effet, si nous traçons une ligne du temps des attentats depuis le 11 septembre à New-York ou même depuis Paris en novembre 2015, nous remarquons d’une part que leurs objectifs sont moins ambitieux et de plus petite envergure et d’autre part, que le nombre de victimes diminue, par chance, lui aussi. Au premier abord, nous pourrions nous en réjouir mais la moindre satisfaction à ce sujet serait totalement déplacée : les événements de Charleroi, de Saint-Étienne-du-Rouvray peu auparavant ou d’Ansbach cet été en Allemagne restent d’une sauvage atrocité. Nous devons respecter la mémoire des disparus, le deuil de leurs proches et la souffrance des survivants. Cela dit, nous pouvons tout de même noter que le nombre de victimes est bel et bien en diminution, malgré la rapide succession de ces faits tragiques. Quoi que nous puissions en penser, il s’agit d’une évolution indiscutablement positive.
La question qui se pose alors est la suivante : l’objectif de cette peur que nous vivons au quotidien, où n’importe quel objet de tous les jours peut se transformer en arme, s’inscrit-il dans le cadre d’une stratégie réfléchie ou s’agit-il plutôt d’une réduction d’échelle forcée ? Difficile à dire. Il est vrai que l’État islamique a toujours quelque peu privilégié l’initiative personnelle en matière de terrorisme en s’empressant, au même titre qu’une franchise, d’associer son nom à chaque attentat perpétré dans le monde occidental qui cadrerait un tant soit peu avec ses croyances fondamentalistes.
Il serait alors légitime de penser que les djihadistes considèrent, pour l’heure, avoir pour seule et unique option de causer un maximum de dégâts matériels et humains avec un minimum de moyens. En réalité, ces micro-attentats trahissent un certain désespoir : les mailles du filet de sécurité européen se resserrent grâce à l’excellent travail des services de sécurité.
Cela va sans dire, rien ne garantit que ce filet restera ad vitam eternam suffisamment efficace pour que seuls des actes solitaires de petite envergure puissent éventuellement passer à travers ses mailles. Il suffit qu’un seul et unique complot terroriste passe inaperçu pour semer mort et désolation. La priorité absolue est donc d’éviter la prolifération de nouvelles cellules terroristes.
Outre des mesures répressives et un effort continu en matière d’information et de sécurité, une telle entreprise requiert également une stratégie préventive efficace. Il faut impérativement stopper l’afflux de djihadistes assoiffés de sang. Comment y parvenir ? En traçant, dans notre société, une frontière nette entre eux et nous. Par « eux », il n’est bien entendu pas question de tous les musulmans mais bien des djihadistes et de leurs alliés tapis dans l’ombre. Plus encore, c’est précisément aux musulmans qu’incombe l’obligation d’aider à isoler ces éléments dangereux parce que ce sont eux qui peuvent y arriver. Preuve en est, il suffit d’observer la diversité des noms des victimes de Bruxelles, Nice et maintenant Charleroi : tous ces gens étaient des « nôtres ».
L’objectif de l’EI est donc clair : faire glisser cette frontière sociale pour créer une guerre entre les différentes communautés religieuses. S’il y a bien une chose dont nous devons nous souvenir, c’est que leur échec est entre nos mains.
Partager :

Le présent article a été reproduit avec l'autorisation expresse de l'éditeur responsable de sa publication initiale, tous droits réservés. Toute réutilisation doit faire l'objet d'une nouvelle demande d'autorisation auprès de la société License2Publish, responsable de la gestion des droits d'utilisation : info@license2publish.be.
Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 08:33 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

Theo Francken et l’illusion sécuritaire
10 août 2016 | Auteur : Jan Segers | Traducteur : Sebastien Cano | Temps de lecture : 2 minutes

Theo Francken est un volontariste. Un homme de bonne volonté. Dans la lutte contre l’immigration clandestine, il n’a pas de leçons à recevoir. Mais tout comme il lui arrive de déraper verbalement, son hyperactivité le conduit parfois à agir sans réfléchir. La réaction de Francken à l’attentat terroriste de Charleroi était encore plus prévisible que l’or olympique remporté par Michael Phelps : doubler la capacité des centres fermés pour se donner la possibilité d’enfermer les immigrés clandestins refoulés tels que Babouri dans l’attente de… mais de quoi, au juste ? D’un retour forcé qui n’arrivera pas ? Car l’Algérie ne souhaite pas reprendre ses propres ressortissants.
 
Enfermer davantage d’immigrés clandestins refoulés ? Les coûts sont colossaux et le retour sur investissement n’est pas garanti. Surtout, cela ne rend pas notre pays plus sûr. Tout au plus la proposition de Francken crée-t-elle l’illusion d’un tour de vis sécuritaire. Comme si tous les immigrés clandestins étaient des terroristes potentiels. Et comme si l’on pouvait tous les mettre derrière les barreaux en attendant de les rapatrier. Les choses ne fonctionnent pas ainsi, malheureusement. À quelques dizaines de milliers près, nous ne savons même pas précisément combien d’immigrés clandestins séjournent sur notre territoire. Quel intérêt, dès lors, à créer quelques centaines de places supplémentaires ? Le gouvernement Michel semblait pourtant guéri de cette tendance à légiférer à tout-va aussi onéreuse qu’inutile. Le Premier ministre lui-même, mais surtout le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, et celui de la Justice, Koen Geens, ont cessé depuis longtemps d’entretenir l’illusion selon laquelle le terrorisme peut être évité. Même le fait de renoncer à nos libertés et à notre vie privée — ce qui n’a pas été le cas — ne pèse pas dans la balance. Un sang-froid et une honnêteté qui les honore.
 
Une politique antiterroriste sérieuse ne doit pas se focaliser sur le lieu, le moment, l’arme et l’objectif du dernier attentat en date. Ni même sur le profil de son auteur. Car pourquoi se concentrer sur les immigrés clandestins refoulés alors que l’auteur aurait tout aussi bien pu être un réfugié fraîchement arrivé qu’un jeune allochtone de la troisième génération, un Tchétchène qu’un Algérien ? Quel sens y a-t-il à barrer toutes les rues accueillant des festivités par des blocs de béton pour éviter une répétition de Nice à Gand, à Zele ou à Zolder ? Quelle utilité y a-t-il à redoubler de vigilance le 21 juillet parce qu’un attentat a été commis le 14 ? Faut-il contrôler les locations de camions et les ventes de machettes parce qu’un seul fou furieux musulman les a utilisés comme armes ? Faut-il spécifiquement renforcer la protection des policiers alors que le terroriste moyen est tout sauf sélectif quant au sexe, à la profession et même aux croyances de ses victimes ? Un gouvernement qui croit qu’il peut anticiper ces actes et y riposter se ment à lui-même et trompe ses électeurs. Il cherche à se (et à nous) convaincre qu’il est possible de répondre au terrorisme d’une manière à ce point ciblée qu’elle permet de ramener le risque à zéro, pour ainsi dire ? C’est prendre ses désirs pour des réalités. En fait, c’est se mettre un bandeau sur les yeux. C’est naïvement s’en remettre à son ouïe alors que le coup de poignard arrivera par derrière.
 
Imaginons qu’à la prise de fonction de Theo Francken, la capacité des centres de rétention ait été cinq fois plus importante qu’aujourd’hui. Khaled Babouri y aurait-il été enfermé ? Non. Et même s’il l’avait été, il aurait été relâché après moins d’un an et serait retombé dans l’anonymat de la clandestinité. Alors, certes, tous les Babouri sont de trop. Mais que l’on ne vienne pas bercer les citoyens par l’illusion sécuritaire tant que, dans les rues de Verviers et bien au-delà, vagabondent des hordes d’adolescents animés de haine et de ressentiment, encore et toujours au nom d’Allah.
Partager :

Le présent article a été reproduit avec l'autorisation expresse de l'éditeur responsable de sa publication initiale, tous droits réservés. Toute réutilisation doit faire l'objet d'une nouvelle demande d'autorisation auprès de la société License2Publish, responsable de la gestion des droits d'utilisation : info@license2publish.be.
Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 08:34 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

Ottignies/LLN: un contrôle "stupéfiants au volant" pour le moins interpellant
La police d'Ottignies/Louvain-la-Neuve a mené une action contre la drogue au volant mardi dernier. Et les résultats sont étonnants : 36 véhicules ont été contrôlés ; et sur 10 conducteurs soumis au test salivaire, 6 ont réagi positivement au canadbis.
Date de publication jeudi 11 août 2016 à 09h14
Source : RTBF






Sur 10 conducteurs soumis au test salivaire, 6 ont réagi positivement au cannabis (illustration). - Belga

Des chiffres qui interpellent les autorités, qui comptent mener des actions de prévention dès la rentrée afin de sensibiliser les étudiants aux dangers des stupéfiants et aux risques qu'ils encourent.
Les conducteurs sous l'influence de la drogue ont été privés de permis de conduire
Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 08:35 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

Loi renseignement : tous épiés, tous suspects
Tous les articles
Hôpital
Tous les articles
Sarkozy face à la justice
Tous les articles

Top

1
Les incendies les plus meurtriers en France depuis 15 ans

2
Jazz in Marciac: Kyle Eastwood ou comment briller dans l’ombre d’un père

3
Au gymnase de Saint-Mard, un toit, des douches et du répit pour les migrants

4
Australie: un kayakiste sauvé après une attaque de crocodile

5
De Lille à Marseille, annulations en série de festivités après l’attentat de Nice



cross previous next info/



Canada: la police tue un jihadiste sur le point d’actionner une bombe
Par AFP — 11 août 2016 à 09:19


Zoom La police scientifique canadienne à Ottawa lors de l'attentat du 22 octobre 2014 Photo Lars Hagberg. AFP Facebook Twitter
  • Facebook Twitter
    Canada: la police tue un jihadiste sur le point d’actionner une bombe

La police fédérale canadienne a abattu mercredi soir un sympathisant de l’EI qui s’apprêtait à actionner un engin explosif dans l’Ontario (centre), en lien direct avec ce que la police avait qualifié plus tôt de «menace terroriste potentielle».
Le jeune Canadien de 24 ans avait été arrêté l’an dernier pour ses sympathies affichées sur les réseaux sociaux avec le groupe jihadiste Etat islamique. Il avait été libéré en février et placé sous strict contrôle judiciaire, selon les médias locaux.
Il a été tué au moment où il s’apprêtait à actionner un engin explosif, a confié un membre de sa famille à la chaîne publique CBC, répétant ce que la police lui avait dit.
«Un suspect a été identifié et les mesures appropriées ont été prises afin de s’assurer qu’il n’y ait aucun danger pour la sécurité publique», avait indiqué la Gendarmerie royale du Canada (GRC, police fédérale) sans autre détail.
La police avait précisé avoir obtenu une «information crédible indiquant une menace terroriste potentielle».
Originaire de Winnipeg (Manitoba, centre), Aaron Driver avait interdiction de quitter la petite localité de Strathroy, à 30 km à l’ouest de London (Ontario). C’est là que la police est intervenue, accompagnée d’une unité de l’armée, selon les images diffusées tard mercredi soir.
Il aurait déclenché un premier engin explosif qui l’aurait blessé ainsi qu’une autre personne, et c’est quand il s’apprêtait à actionner un deuxième engin que la police l’aurait abattu, selon la CBC.
Selon la chaîne CTV News, citant un document confidentiel, le jeune homme voulait déclencher un engin explosif dans un endroit très fréquenté, comme un aéroport ou un centre commercial.
- Suspect ciblé dès 2014 -
«Le gouvernement surveille avec vigilance toutes les menaces potentielles et des mesures solides sont en place pour y répondre», a assuré le ministre de la Sécurité publique Ralph Goodale.
A la suite de l’opération, le ministre a indiqué avoir «discuté de la situation avec le Premier ministre Justin Trudeau afin de confirmer que la sécurité publique a été protégée adéquatement et qu’elle le demeure».
«La GRC discutera des détails opérationnels en temps opportun», a ajouté le ministre.
Le suspect avait été ciblé par les services de renseignement dès l’automne 2014 juste après les attaques successives au Québec et dans la capitale fédérale Ottawa perpétrées par des jeunes radicalisés aux idées jihadistes. Deux membres des forces armées avaient été tués.
Dans une première attaque, un jeune Québécois avait volontairement écrasé avec son véhicule un militaire sur un parking à Saint-Jean-sur-Richelieu, à 40 km au sud-est de Montréal, avant d’être abattu par la police.
Deux jours plus tard, le 22 octobre, un autre avait tiré sur un soldat en faction devant le monument aux morts d’Ottawa avant de s’engouffrer dans le Parlement où il avait aussi été tué par les forces de sécurité à quelques mètres d’une salle où plusieurs membres du gouvernement étaient réunis.
Suite à ces attaques, le gouvernement conservateur au pouvoir avait fait voter une loi antiterroriste en donnant plus de pouvoirs aux services de renseignement et à la GRC, notamment pour prévenir le départ de jeunes Canadiens en Syrie pour rejoindre les combattants du groupe Etat islamique (EI).
Le Canada s’est associé en septembre 2014 à la coalition internationale contre l’EI. Après son arrivée au pouvoir à l’automne dernier, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a réduit son engagement avec le retrait des avions de combat des forces de la coalition tout en prévoyant l’envoi de plus de conseillers militaires en Irak.
Au lendemain de l’attentat de Nice (sud-est de la France) qui a fait 85 morts en juillet, M. Trudeau avait réaffirmé sa volonté de «combattre le terrorisme sous toutes ses formes» et de travailler en étroite collaboration avec les pays alliés.
Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 205 683
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 942 007
Moyenne de points: 28,89

MessagePosté le: Jeu 11 Aoû - 08:36 (2016)    Sujet du message: 11 août 2016 Répondre en citant

Près de Marseille, le feu «ne progresse plus mais reste actif»
  • Par lefigaro.fr
  • Mis à jour le 11/08/2016 à 09:31
  • Publié le 10/08/2016 à 18:35









VIDÉO/INFOGRAPHIE - Selon la préfecture, quelque 3300 hectares de garrigue ont brûlé dans de graves incendies mercredi et dans la nuit de mercredi à jeudi dans les Bouches-du-Rhône, mobilisant en tout 1800 pompiers et faisant trois blessés dont un grave.
Quelque 3300 hectares de garrigue ont brûlé dans de graves incendies mercredi et dans la nuit de mercredi à jeudi dans les Bouches-du-Rhône, mobilisant en tout 1800 pompiers et faisant trois blessés dont un grave. L'incendie près de Marseille, attisé par un mistral violent conjugué à la sécheresse, avait débuté à 15h30 dans la petite localité de Rognac, se propageant rapidement dans la garrigue d'herbes rases et quelques espaces boisés du plateau de l'Arbois. Lors d'un point presse effectué jeudi matin au PC de la gare TGV d'Aix, le colonel David Allione, directeur du Service départemental d'incendie et de secours des Bouches-du-Rhône, a dit être satisfait que les incendies n'aient pas fait de mort, et que la ville de Marseille - désormais hors danger - n'ait pas été touchée.
• Un bilan en cours d'évaluation

Cliquez ici pour agrandir l'infographie
«Les incendies dans les Bouches-du-Rhône ont brûlé 3300 hectares, dont 2500 pour le seul sinistre de Rognac qui a été arrêté cette nuit aux portes de Marseille», a indiqué la préfecture dans un communiqué. «Le second sinistre a, quant à lui, atteint la zone industrialo-portuaire de Fos et brûlé 800 hectares». Selon le président du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis), le feu aux portes de Marseille «ne progresse plus mais reste actif». Le feu a ravagé notamment 1600 hectares à Vitrolles, qui a payé le plus lourd tribut, et où 300 personnes ont été hébergées dans des gymnases pour la nuit. Aux Pennes-Mirabeau, 730 hectares ont été brûlés.
Trois personnes ont été blessées parmi la population, dont une gravement brûlée sur la commune de Rognac, selon la préfecture. Une vingtaine de pompiers et une dizaine de policiers ont également été incommodés par les fumées. De nombreuses habitations ont été endommagées, dont plus d'une vingtaine de maisons brûlées dans le secteur de Vitrolles, ainsi que quelques bâtiments industriels. Les personnes évacuées à Vitrolles ont été autorisées jeudi matin à regagner leur domicile, a indiqué sur Twitter la mairie, appelant toutefois à maintenir la vigilance.
Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:59 (2017)    Sujet du message: 11 août 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com