Notre Forum Index du Forum
Notre Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

24 juillet 2016

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Sam 23 Juil - 23:28 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
RDCongo: la résolution belge qui ne passe vraiment pas
Hubert Leclercq Publié le samedi 23 juillet 2016 à 22h34 - Mis à jour le samedi 23 juillet 2016 à 23h03




International
Le 21 juillet, sur dhnet, nous vous expliquions que la résolution votée par le Parlement belge soutenant le déroulement de l’élection présidentielle dans le strict respect de la Constitution en République démocratique du Congo, ne passait vraiment dans les rangs de la majorité.
Lambert Mende, ministre des Communications et porte-parole du gouvernement visiblement en vacances, la réponse officielle a mis un peu plus de temps - et plus de forme - pour sortir.
C’est finalement le président de l’Assemblée nationale, Aubun Minaku, autre grand fidèle du président Kabila, qui a réagi par un communiqué officiel qui allait dans le sens des témoignages - anonymes - que nous avions récoltés jeudi dernier dans les rangs d’une majorité qui sort de plus en plus ses griffes lorsqu’elle entend les mots "respect de la Constitution" et qui parlait "d’un texte et d’une attitude néocolonialistes".
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads


Mercredi soir, donc, les parlementaires belges adoptaient cette résolution dans laquelle ils appellent leurs collègues à tout faire pour respecter le calendrier électoral édicté par la Constitution, tout en saluant les progrès réalisés sous les deux mandats du président Kabila. Les élus belges demandent aussi que l’aide bilatérale de la Belgique en RDC soit réexaminée à la lueur du respect par le pouvoir congolais de ses engagements constitutionnels.
Vendredi, leur confrère Aubin Minaku a accusé réception par un communiqué dans lequel il n’évoque jamais la demande de respect de la Constitution, ne parlant que de la demande du dialogue inclusif. Il y oppose la résolution 2625 de l’Onu "touchant la coopération amicale et les relations entre les États […] Et le devoir de ne pas intervenir dans les affaires relevant de la compétence nationale d’un État".
Bref, la Belgique est accusée d’ingérence, voire de néocolonialisme. Le terme n’est jamais utilisé dans le texte qui n’est qu’une "première réponse en attendant la réouverture de la session parlementaire en RDC". Bref, solide coup de tension entre Kinshasa et Bruxelles.


Jour chômé pour le président
Joseph Kabila a entrepris un tour du Congo. Mobilisation obligatoire
L’épreuve de force entre la majorité et l’opposition bat donc son plein en République démocratique du Congo. Dimanche prochain, un grand meeting est annoncé qui doit réunir les principaux leaders de l’opposition. Un rendez-vous qui table sur un grand mouvement de foule pour venir écouter et voir Etienne Tshisekedi.
Le vieux leader de l’UDPS, absent depuis près de deux ans du pays, devrait rentrer mercredi prochain à Kinshasa. Un retour qui ne passera pas inaperçu.
Pour tenter de contrer ce programme, la majorité a annoncé, en milieu de semaine, qu’elle organiserait… deux journées de mobilisation populaire pour soutenir l’action du président Kabila, les 29 juillet et le 7 août. De quoi tenter de court-circuiter la mobilisation de l’opposition.
Mais avant ce grand jour et dans l’optique de donner une image fédératrice du pouvoir en place, le clan présidentiel a décidé de visiter les grandes villes du pays durant cet été.
Cette fin de semaine, c’était le Bas-Congo (rebaptisé Congo central) qui était sur a feuille de route présidentielle, "notamment pour que le président puisse visiter le nouvel hôtel construit par son frère à Moanda", explique un habitant de Matadi.
Pour être certain de mobiliser les foules, la maire FF de la ville de Matadi, Mme Niati Niati a sorti un communiqué officiel demandant "aux responsables des différentes corporations à se mobiliser comme un seul homme afin de réserver un accueil délirant à notre Hôte de marque" et d’expliquer dans la foulée que le travail s‘arrêtera à 10 h 30 et que chaque corporation doit être présente au lieu du rendez-vous "obligatoirement avec sa pancarte"
La foule était donc présente pour le président. La grogne aussi. "Ce n’est pas ces gens qui ont nourri ma famille", explique une maman "mobilisée de force", comme elle se présente.
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 13:33 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

Innondations de Virton au Brabant wallon: plan d'urgence, camp scout évacué... (vidéos)

Les intempéries ont provoqué des inondations à Virton et Saint-Hubert, ainsi que dans les Brabants wallon et flamand. Les plans d'urgence ont été déclenchés tandis qu'un camp scout près de Jodoigne a dû être évacué.
Partager:
Des zones d'ombres demeurent sur la fusillade de Munich

La police tente de lever les dernières zones d'ombre sur les motivations de l'auteur de la fusillade de Munich, un jeune fasciné par les tueries de masse, alors qu'un débat s'est engagé sur le durcissement de la législation des armes en Allemagne.
Partager:
Turquie: la relation très forte d'Erdogan au peuple, cruciale dans l'échec du putsch

Le président turc Recep Tayyip Erdogan entretient avec son peuple une relation très forte qu'aucun autre dirigeant turc n'a jamais eue depuis Ataturk et qui a été cruciale pour son maintien au pouvoir lors de la tentative de putsch.
Partager:
Attentat à Kaboul: le bilan monte à 80 tués et plus de 200 blessés

L'organisation Etat islamique (EI) a revendiqué samedi sa pire attaque en Afghanistan et l'une des plus sanglantes jamais commises à Kaboul, faisant 80 morts au coeur d'une manifestation de la minorité chiite, spécifiquement visée.
Partager:
Syrie: quatre hôpitaux d'Alep touchés par des bombardements aériens

Quatre hôpitaux de campagne et une banque de sang de la ville syrienne d'Alep ont été touchés par des bombardements aériens au cours des dernières 24 heures.
Partager:
Clap de fin pour la VHS

Avis aux nostalgiques, le dernier fabricant de magnétoscopes dans le monde, invention qui a révolutionné l'usage de la télévision dans les années 1970 avant de devenir culte puis de lentement tomber dans les oubliettes, tire sa révérence.
Partager:
PLUS D'INFOS
Le Solar Impulse 2 entamme la dernière étape de son tour du monde
Le gaspillage alimentaire: un thème omniprésent, une problématique interpellante
Delhaize et Ahold clôturent leur fusion après l'autorisation de la FTC américaine
Crise des migrants: après le putsch, l'accord UE-Turquie se poursuit "sans accroc"
Tour de France: Thomas De Gendt encore très en vue à la veille des Champs-Elysées
Tom Boonen remporte la première étape du Tour de Wallonie, à Mettet

Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 13:38 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

Marches ADEPS : 4 régions à découvrir ce dimanche près de chez vous
Le weekend sera beau, le weekend sera chaud ! Sortez vos chaussures de marche et partez à la découverte de coins méconnus de Wallonie.
Date de publication mercredi 20 juillet 2016 à 16h50
Dernière mise à jour : 22/07/2016 16h53
Source : Vivre Ici






Marches ADEPS : 4 régions à découvrir ce dimanche près de chez vous - © Tous droits réservés

Cette semaine, nous vous proposons 4 nouvelles marches ADEPS dans votre région.
Pas satisfait(e)? Découvrez-les en intégralité en cliquant sur ce lien.
Aywaille, pays de contes et légendes
Nichée au creux de la vallée de l’Amblève, la commune Aywaille est un pays de contes et légendes riche en sites naturels inscrits au patrimoine majeur de Wallonie.
Rendez-vous dans le village d’Awan pour une marche de 5, 10 ou 20 kilomètres à la découverte des faucons, des ruisseaux et des plantes rares.
Tellin, une histoire de cloches
Le village de Tellin, situé en province de Luxembourg, vous accueille ce dimanche pour une marche de 5, 10 ou 20 kilomètres à la découverte de l’Ardenne, la Lesse et… les cloches !
Rendez-vous à la Buvette du football, rue Mont du Carillon !
Longueville, et ses horloges anciennes
Les promeneurs et les naturalistes adorent l’endroit. Entre paysages apaisants et découvertes surprenantes, Longueville vous attend ce dimanche pour une marche de 5, 10 ou 20 kilomètres.
Profitez-en pour vous arrêter au musée de l’horlogerie qui abrite une collection prestigieuse d'horloges anciennes et contemporaines, des pendules rares et un atelier de fine mécanique.
Landelies, et ses bâtiments remarquables
Parmi les bâtiments remarquables de l’entité, citons l’église Saint-Martin de Montigny. Partez la découvrir à l'occasion d'une marche adeps de 5, 10 ou 20 kilomètres, ce dimanche. 


A lire aussi
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 13:39 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

Attentat à Nice: une policière municipale dit avoir reçu des pressions de l'Intérieur
AFP Publié le dimanche 24 juillet 2016 à 12h28 - Mis à jour le dimanche 24 juillet 2016 à 12h36




International
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads


La policière municipale en charge de la vidéosurveillance le soir de l'attentat de Nice affirme avoir reçu des pressions du ministère de l'Intérieur pour modifier son rapport sur le dispositif policier le 14 juillet, dans un entretien au Journal du dimanche.
"Le lendemain des attentats, le cabinet du ministre de l'Intérieur a envoyé un commissaire au CSU (centre de supervision urbain) qui m'a mise en ligne avec la Place Beauvau", raconte Sandra Bertin, chef du CSU, en pleine polémique entre la municipalité Les Républicains de Christian Estrosi (1er adjoint et président de la métropole) et le gouvernement sur le dispositif de sécurité le soir de l'attentat qui a fait 84 morts.
Dans une déclaration à l'AFP, le procureur de la République de Paris, François Molins, a affirmé que c'est sous sa "seule autorité et pour les besoins de l'enquête en cours que le 15 juillet, deux brigadiers chefs ont été envoyés au CSU de Nice". "Jusqu'à l'ouverture de l'information judiciaire" jeudi, "l'enquête a été conduite exclusivement par le parquet", a-t-il ajouté.
La chef du CSU dit avoir "eu affaire à une personne pressée qui m'a demandé un compte-rendu signalant des points de présence de la police municipale, les barrières, et de bien préciser que l'on voyait aussi la police nationale sur deux points dans le dispositif de sécurité".
Sandra Bertin est également secrétaire générale du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale (SAFPT) de Nice et cosignataire d'une lettre ouverte à Manuel Valls déplorant le manque de considération de la police municipale par le gouvernement.
"Je lui ai répondu que je n'écrirais que ce que j'avais vu. Or la police nationale était peut-être là, mais elle ne m'est pas apparue sur les vidéos. Cette personne m'a alors demandé d'envoyer par e-mail une version modifiable du rapport, pour +ne pas tout retaper+. J'ai été harcelée pendant une heure, on m'a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n'ai pas vues à l'écran. A tel point que j'ai dû physiquement renvoyer du CSU l'émissaire du ministère!", poursuit Mme Bertin.
Deux versions PDF
"J'ai finalement envoyé par e-mail une version PDF non modifiable et une autre modifiable. Puis, quelques jours plus tard, la sous-direction antiterroriste m'a demandé d'effacer les bandes des six caméras que j'ai mentionnées dans mon rapport, celles qui ont filmé la tuerie. On nous a demandé, pour les besoins de l'enquête, d'extraire huit jours de bande sur 180 caméras. Et maintenant il faudrait en effacer certaines pour empêcher leur diffusion au public", ajoute-t-elle.
"C'est sous la seule autorité du parquet que les enquêteurs se sont rendus à plusieurs reprises au CSU pour exploiter les vidéos, le but étant de visionner le cheminement du camion", a affirmé François Molins. "Ses actes n'ont d'autre but que de parvenir à la manifestation de la vérité dans le cadre d'une enquête judiciaire", a-t-il assuré.
La chef du CSU défend par ailleurs son service, alors que le camion de 19 tonnes a été aperçu les jours précédant l'attentat sur la Promenade des Anglais pourtant interdite depuis septembre 2014 aux véhicules de plus de 3,5 tonnes.
"Si nous l'avions vu sur la Promenade via nos caméras, nous aurions relevé l'infraction puis nous l'aurions relayée au parquet, qui aurait décidé de poursuivre ou non. Mais ça ne l'aurait pas empêché de revenir", plaide Mme Bertin, "tous les jours, ce type de poids lourds vient livrer les hôtels, approvisionner les plages".
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 13:39 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

Sécurité renforcée, embouteillages: départs en vacances chaotiques à Douvres
AFP Publié le dimanche 24 juillet 2016 à 12h17 - Mis à jour le dimanche 24 juillet 2016 à 13h04




International
Quinze heures de bouchon en plein soleil: les automobilistes britanniques passant par le port de Douvres pour se rendre en Europe vivaient un week-end chaotique, en raison de l'afflux de vacanciers et de contrôles renforcés de la police aux frontières française.
Des files de voitures, pare-chocs contre pare-chocs, à perte de vue le long des côtes du Kent, dans le sud-est de l'Angleterre: les images tournaient en boucle dimanche matin sur les chaînes de télévision britanniques.



Le port de Douvres constitue un point de passage privilégié des vacanciers britanniques qui prennent le ferry pour traverser la manche jusqu'à Calais ou Dunkerque, dans le nord de la France, quand ils n'empruntent pas l'Eurotunnel, dont le terminal se trouve à Folkestone, à proximité. Mais depuis vendredi soir, les départs en vacances se sont transformés en chemin de croix avec des embouteillages interminables causés par l'afflux d'automobilistes et une "sécurité renforcée" du côté de la police aux frontières (PAF) française, a indiqué la police du Kent dans un communiqué.
Le gestionnaire du réseau routier, Highways England, a précisé de son côté que les contrôles des autorités françaises étaient destinés à assurer un niveau de sécurité satisfaisant "à la suite des récents attentats en France". Reste que, selon le port de Douvres, le dispositif de la PAF a été caractérisé par un "grave manque d'effectifs", tandis que le député conservateur de la circonscription de Douvres, Charlie Elphicke, a accusé le gouvernement britannique de ne pas avoir anticipé la situation.
"Nous savons que les perturbations ont été exceptionnelles (...) mais la sécurité est primordiale", a rétorqué le ministère britannique de l'Intérieur, dans un contexte de forte crainte en Europe en raison des risques d'attentats. Le ministère a ajouté que les autorités britanniques allaient prêter main forte à leurs homologues françaises.
Côté français, le secrétaire adjoint de la préfecture du Pas-de-Calais, Xavier Czerwinski, a assuré à l'AFP que "le maximum d'effectifs (avaient été) déployés". "La situation est exceptionnelle car c'est le week-end de grand départ sur le continent pour les Britanniques", a-t-il souligné, invoquant également "le contexte européen et l'état d'urgence prolongé" en France. "Les agents sont obligés de contrôler tous les véhicules, avec rigueur et exigence", a-t-il dit. En cause également selon lui, la "capacité d'absorption des compagnies maritimes".
Des milliers de bouteilles d'eau
Sur les routes embouteillées, les automobilistes tentaient de garder leur calme, malgré les heures passées à attendre. Pour aider les vacanciers coincés dans leurs voitures, des volontaires de l'organisation humanitaire Khalsa Aid ont distribué quelque 5.800 bouteilles d'eau. "Les automobilistes sont invités à faire le plein de nourriture", a par ailleurs conseillé la police du Kent.
Ces problèmes de congestion interviennent alors que le Royaume-Uni se pose la question de l'avenir de ses frontières après le vote du 23 juin en faveur d'une sortie de l'UE, qui remet en question la libre circulation entre le pays et ses voisins européens.
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 13:40 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

Une assurance autonomie qui coûtera cinquante euros par an à chaque Wallon
ABONNÉSStéphane Tassin et L. V. Publié le dimanche 24 juillet 2016 à 08h35 - Mis à jour le dimanche 24 juillet 2016 à 08h37




Belgique
Le vieillissement de la population en Wallonie comme en Flandre est une question essentielle. Quinze ans après la Flandre, la Wallonie vient d’annoncer qu’elle se doterait, à partir du 1er janvier 2017, d’une assurance autonomie. Chaque Wallon âgé de 26 ans - un âge, où selon le gouvernement, on est, en général, actif sur le marché du travail - paiera, via sa mutuelle, chaque année un montant de 50 euros. Les personnes bénéficiaires de l’intervention majorée paieront, pour leur part, 25 euros.
Cette assurance autonomie obligatoire permettra à chaque personne en perte de dépendance, quel que soit son âge, de bénéficier d’une somme mensuelle moyenne de 300 euros pour financer son maintien à domicile ou son accompagnement en maison de repos.
Un montant mensuel qui correspond à quinze heures de prestations d’une aide ménagère sociale, aux barèmes actuellement en vigueur.
(...)
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 13:41 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

La liberté de panorama est (enfin) une réalité en Belgique
Charles Van Dievort Publié le dimanche 24 juillet 2016 à 10h37 - Mis à jour le dimanche 24 juillet 2016 à 12h06




Société
Jusqu’il y a peu, il était interdit, en Belgique, de publier sur Facebook, sur Internet, etc., des photographies de certains bâtiments ou d’œuvres d’art situées dans l’espace public sans autorisation ou paiement de droits, à moins que leur créateur soit décédé depuis plus de 70 ans. Impossible donc de publier des photos de l’Atomium avant 2075, de la Gare centrale à Bruxelles avant 2017 ou de la Tortue de Jan Fabre exposée à Namur. Notre pays, comme la France, le Luxembourg, l’Italie et la Grèce, faisait bande à part avec le reste de l’Europe en matière de droit d’auteur. Un paradoxe alors que le numérique et les smartphones ont fait reine la photo et l’ont démocratisée comme jamais auparavant.
Depuis 1876
Mais les choses ont changé avec l’adoption par la Chambre, en juin dernier, d’une proposition de loi de l’Open VLD visant à introduire la liberté de panorama dans le droit d’auteur. Cette exception autorise toute personne à représenter, photographier ou filmer des bâtiments présentant des caractéristiques uniques ou des œuvres d’art situés dans l’espace public et à diffuser les images sans nécessairement demander l’autorisation de l’auteur ou des ayants droit, et sans devoir payer des droits. Elle a été adoptée pour la première fois en Allemagne ("Panoramafreiheit") en… 1876. C’est dire si la Belgique était à la traîne dans ce domaine.
PUBLICITÉ
inRead invented by Teads


D’application depuis le 15 juillet, la nouvelle législation autorise "la reproduction et la communication au public d’œuvres d’art plastique, graphique ou architectural destinées à être placées de façon permanente dans des lieux publics, pour autant qu’il s’agisse de la reproduction ou de la communication de l’œuvre telle qu’elle s’y trouve et que cette reproduction ou communication ne porte pas atteinte à l’exploitation normale de l’œuvre ni ne cause un préjudice injustifié aux intérêts légitimes de l’auteur." Elle fait donc primer la liberté de l’individu de prendre des photos dans l’espace public sur la protection des droits d’auteur des œuvres d’art ou des bâtiments publics.
La jurisprudence
L’adoption de cette loi est une avancée pour beaucoup de monde. Les photographes des agences de presse par exemple, mais aussi des acteurs du web comme l’encyclopédie en ligne Wikipédia et ses projets Wikimédias. Désormais, les 1 411 photos de la Belgique contenues sur ses sites ne sont plus illégales et d’autres devraient rapidement venir les rejoindre.
Pour autant, l’entrée en vigueur de cette loi autorise-t-elle tout et n’importe quoi en matière de photo ? Certainement pas. Et il faudra être particulièrement attentif à la jurisprudence parce que le texte adopté laisse la porte ouverte aux interprétations. Qu’entend le législateur par "ne porte pas atteinte à l’exploitation normale de l’œuvre ni ne cause un préjudice injustifié aux intérêts légitimes de l’auteur" ? Ce sera aux juges de trancher.
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 199 714
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 894 778
Moyenne de points: 29,52

MessagePosté le: Dim 24 Juil - 18:39 (2016)    Sujet du message: 24 juillet 2016 Répondre en citant

Di Rupo fustige la "politique de la brutalité" et les "choix antisociaux" du gouvernement1/24

Belga
BelgaIl y a 1 heure

PARTAGER
TWEETER
PARTAGER
ENVOYER PAR E-MAIL





Pokémon Go: ils passent la frontière sans s’en rendre compte



Trump s'en prend à la France


Le président du PS, Elio Di Rupo a fustigé dimanche les priorités du gouvernement fédéral pour 2017, exposées samedi lors d'une réunion de l'exécutif au domaine de Val-Duchesse. "Le gouvernement Michel s'entête dans ses choix politiques antisociaux. Il n'a visiblement pas compris l'effet néfaste des mesures qu'il a prises depuis deux ans sur les travailleurs, les pensionnés et les allocataires", a déploré l'homme fort du parti socialiste, en faisant notamment référence au saut d'index, à l'augmentation de la TVA sur l'électricité et au recul de l'âge légal de la pension.
© Belga Di Rupo fustige la "politique de la brutalité" et les "choix antisociaux" du gouvernement
Parmi les chantiers mis en avant samedi par le gouvernement fédéral figurent, entre autres, la réforme de l'impôt des sociétés, la modernisation du marché du travail et la réforme de la loi de 1996 sur la compétitivité, dont l'avant-projet de loi a récemment été soumis aux partenaires sociaux.
"Cet avant-projet de loi marque une nouvelle fois une allergie chronique du gouvernement Michel à la concertation sociale", estime Elio Di Rupo, selon qui le texte "prévoit de nombreuses contraintes dans la fixation de la norme salariale qui empêcheront, dans les faits, les partenaires sociaux de se concerter, que ce soit au niveau interprofessionnel ou au niveau sectoriel".
Alors que le gouvernement veut également concrétiser les projets individualisés d'intégration sociale (PIIS) pour tout nouveau bénéficiaire d'un revenu d'intégration sociale (RIS), le PS rappelle que le RIS est "le dernier filet de sécurité" pour éviter de sombrer dans la pauvreté. "Le revenu d'intégration (ex-minimex) est et doit rester un droit inconditionnel", insiste Elio Di Rupo.
"J'ai peur que la liste des mesures du gouvernement Michel ne se traduise en liste des horreurs pour les citoyens. Monsieur Michel qualifie son gouvernement de 'sobre' et 'modeste'. Pour ma part, j'ai le sentiment qu'il est 'brutal' et 'anti-social'", conclut-il.
Bonjour {USERNAME}

http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:06 (2017)    Sujet du message: 24 juillet 2016

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Actualité générale -> Actualités du jour Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com