Notre Forum Index du Forum
Notre Forum Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

20 mars

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Banc public -> Banc public -> Les cancans
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Sam 19 Mar - 22:12 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
ça s'est passé un...
20 mars
Événements
20 mars 1602 : Les Hollandais fondent la VOC
Le 20 mars 1602, cinq compagnies de commerce hollandaises nées dans les années précédentes en vue de commercer avec les Indes orientales se regroupent pour donner naissance à la célèbre Verenigde Oost Indische Compagnie (VOC, pour Compagnie des Indes Orientales).
Celle-ci va assurer aux Provinces-Unis la domination mondiale sur le fructueux commerce des épices pendant un demi-siècle...
suite de l'article
20 mars 1811 : Naissance de l'Aiglon
Le 20 mars 1811 naît François Charles Joseph Bonaparte. Son père n'est autre que l'empereur Napoléon 1er et sa mère Marie-Louise d'Autriche...
suite de l'article
20 mars 1893 : Procès du scandale de Panama
Le 20 mars 1893, le scandale de Panama se solde par la condamnation à 5 ans de prison d'un ancien ministre des travaux publics, Baïhaut, qui a eu seul la naïveté d'avouer son implication dans cette gigantesque escroquerie...
suite de l'article
20 mars 1956 : La Tunisie retrouve son indépendance
Le 20 mars 1956, la France met fin à son protectorat sur la Tunisie.
C'est l'aboutissement des revendications menées par le Destour, un parti fondé en 1920, et plus encore le Néo-Destour, un parti indépendantiste plus radical que le précédent, fondé en 1934 par Habib Bourguiba. Celui-ci est arrêté par le résident général Jean de Hauteclocque en janvier 1953.
Là-dessus, coup de théâtre. Le 31 juillet 1954, le président du Conseil Pierre Mendès France se rend à Tunis et, par son « discours de Carthage », reconnaît l'autonomie interne de la Tunisie, premier pas vers l'indépendance. Dans le mois qui suit celle-ci, le Néo-Destour s'assure une majorité écrasante aux élections. Son chef Bourguiba, devenu le chef du gouvernement, abolit le beylicat et proclame la République le 25 juillet 1957.
suite de l'article
20 mars 2003 : Liberté pour l'Irak
Le 20 mars 2003, les troupes américaines envahissent une deuxième fois l'Irak de Saddam Hussein avec, cette fois, la ferme intention de renverser le dictateur.
Dix-huit mois après les attentats d'al-Qaida contre les tours du World Trade Center et le Pentagone, le président américain George W. Bush ne s'est pas contenté de traquer les commanditaires dans leur repaire afghan. Il a souhaité aussi en profiter pour liquider le régime irakien, bien que celui-ci fut plutôt hostile aux terroristes d'al-Qaida.
Sur la foi d'un grossier mensonge concernant d'hypothétiques « armes de destruction massive », le président et son Secrétaire d'État Colin Powell ont obtenu l'aval du Conseil de sécurité de l'ONU.
L'opération « Freedom for Iraq » conduit à la prise de Bagdad dès le 9 avril 2003. Avec une maladresse insigne, les Américains congédient aussitôt toute l'administration et l'armée, hissant aux commandes du pays des opposants plus ou moins recommandables.
L'intervention prend fin le 15 décembre 2011, en avance de deux jours sur le calendrier officiel, avec un bilan piteux : 4.500 tués du côté américain et de nombreuses « bavures » dans la population civile, une dette américaine accrue de mille milliard de dollars, mais aussi du côté irakien un million de déplacés, 100.000 morts, un pays ruiné et éclaté entre chiites, sunnites et Kurdes, la fin de deux mille ans de présence chrétienne sur les bords du Tigre...
Last but not least, le gouvernement irakien de Nouri al-Maliki, laborieusement installé par les Américains, est aux mains de la majorité chiite et allié de son voisin, la République islamique d'Iran, ennemie déclarée des États-Unis.
C'est sa fête : Wulfran
Évêque de Sens au VIIe siècle, à l'époque des rois mérovingiens, Wulfran renonça à son siège prestigieux pour évangéliser les sauvages tribus de la Frise, au nord des Pays-Bas actuels.
Il lutta contre les sacrifices humains. Mission accomplie, il revint mourir à Saint-Wandrille, sur les bords de la Seine, dans un charmant monastère que l'on peut encore visiter.

Décès
Henri IV Bolingbroke
15 avril 1367 à Bolingbroke (Angleterre) - 20 mars 1413 à Westminster (Angleterre)
Le futur roi d'Angleterre Henri IV, surnommé Henri Bolingbroke, est le fils de Jean de Gand, troisième fils du roi Édouard III. Il hérite du père de sa première épouse le titre de duc de Lancastre. Il va tirer parti des difficultés de la dynastie des Plantagenêt pour fonder sa propre dynastie...
Le fils aîné d'Édouard III, le Prince Noir, étant mort prématurément, son fils monte sur le trône sous le nom de Richard II alors qu'il a à peine dix ans.
Jean de Gand assure la régence mais sa rapacité suscite de graves révoltes fiscales et vaut au jeune roi une grande impopularité.
Quelques mois après la mort de Jean de Gand, son fils Henri Bolingbroke soulève les barons contre le pauvre roi Richard II, l'oblige à abdiquer et lui succède sous le nom d'Henri IV. À la dynastie des Plantagenêt, vieille de 250 ans, succède ainsi la dynastie ou maison des Lancastre.
Henri IV consolide le royaume en triomphant de ses ennemis, mais il ruine aussi ses finances. Peu après sa mort, son fils et successeur Henri V profite de la querelle des Armagnacs et des Bourguignons pour débarquer en France et relancer la guerre de Cent Ans après une longue accalmie.
À sa mort en 1422, son fils à peine âgé d'un an lui succède sur les trônes d'Angleterre et de France. Le conseil de régence est présidé par Henri Beaufort, cardinal de Winchester, fils illégitime de Jean de Gand et demi-frère d'Henri IV. Les ducs de Gloucester et Bedford, frères d'Henri V, gouvernent respectivement l'Angleterre et la France.
Isaac Newton
25 décembre 1642 à Woolsthorpe (Lincolnshire, Angleterre) - 20 mars 1727 à Kensington (Angleterre)
Isaac Newton est un immense savant à la charnière de deux époques... Il écrit ses premiers traités en latin et les derniers dans sa langue usuelle, l'anglais. Il invente la physique moderne... mais se passionne aussi pour l'alchimie et même l'astrologie !

Il développe une méthode scientifique innovante articulée autour de trois piliers : - la synthèse (ramener à une cause unique des effets analogues), - l'extrapolation (généraliser les propriétés accessibles par l'expérience), - l'intuition (tenir pour vraie une proposition générale obtenue par l'expérience tant qu'une autre expérience n'est pas venue la contredire).

L'un des apports les plus connus de Newton est la loi de la gravitation - ou loi de l'attraction universelle - («Deux particules quelconques exercent l'une sur l'autre une attraction dont l'intensité est proportionnelle au produit de leurs masses et inversement proportionnelle au carré de la distance qui les sépare»).

Contemporain de Newton, le savant et philosophe allemand Gottfried Leibniz (1646-1716) partage avec lui l’invention du calcul infinitésimal, à l’origine de très grands progrès dans les mathématiques. L’un et l’autre ont tiré profit des travaux du savant et penseur français Blaise Pascal (1623-1662).
Voir : Newton, à la charnière de deux mondes
Ferdinand Foch
2 octobre 1851 à Tarbes - 20 mars 1929 à Paris
Le général Ferdinand Foch contribue en septembre 1914, au début de la Grande Guerre, à la contre-offensive victorieuse de la Marne.
En mai 1917, il succède à Pétain comme chef d'état-major général et conseiller militaire du gouvernement. Le 26 mars 1918, enfin, il est nommé généralissime des troupes alliées à la conférence franco-britannique de Doullens. Il doit alors faire face à l'ultime offensive allemande.
Il est élevé à la dignité de Maréchal de France le 7 août 1918 et, le 11 novembre 1918, participe à la signature de l'armistice dans la forêt de Rethondes.
Voir : La Grande Guerre ou Première Guerre mondiale
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Sam 19 Mar - 22:15 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

Ephéméride du 20 Mars
Saints à FêterALEXANDRA - BENIGNE - CLAUDIE (et ses six compagnes martyres) - GUILLAUME DE PENACORADA - HERBERT et CUTHBERT (patron des navigateurs) - LOARNE - MARTIN DE BRAGA - MARTYRS DE SAINT SABAS - MYRON - NICETAS - PHOTINE - TETRICE - WULFRAN
Fête Nationale
NomRépublique Populaire du Bangladesh - Gana Praja Tantri Bangladesh République de Tunisie - Jumhuriya at-Tunisiya
Drapeau
Capitale Dhaka Tunis
Monnaie Taka Dinar Tunisien
Langues officielles Bengali Arabe
Localisation
Journée internationaleJournée internationale de la Francophonie
 
Naissances Célèbres








-043 Ovide, poète

1811 Napoléon François Charles Joseph Bonaparte, dit Napoléon II, dit le roi de Rome ou encore l'Aiglon, fils de Napoléon et de Marie-Louise. Roi de Rome, 1818 duc de Reichstadt, roi de France puis empereur.

1828 Henrik Ibsen, poète et auteur dramatique.

1856 Frederick Winslow Taylor, inventeur de l'organisation scientifique du travail industriel nommé taylorisme.

1866 Charlotte Faés, alias Jeanne d'Alcy, l'une des toutes premières comédiennes professionnelles et la petite amie de Georges Méliès.

1882 René Coty, président de la IVe République française de 1953 à 1959.

1908 Michael Redgrave, acteur britannique (Au cur de la nuit, ...).

1908 James Stewart, acteur : Le Dernier des géants, Les Naufragés du 747, Les Cheyennes, L' homme qui tua Liberty Valance, Sueurs froides, ...

1916 Pierre Messmer, homme politique français (Premier ministre de 1972 à 1974).

1920 Gilbert Carpentier, producteur avec sa femme Marie d'émmisions de variétés à la télévision.

1932 Marthe Villalonga, actrice TV et ciné : Le Lait de la tendresse humaine, Alice et Martin, L' Autre Côté de la mer, Ma saison preferée, L' Union sacrée, ...

1939 Brian Mulroney, homme politique. Premier ministre du Canada de 1984 à 1993.

1943 Danielle Gilbert animatrice d'émissions de télévision et de radio.

1947 Christian Binet, le père des personnages de BD les "Bidochon".

1957 Shelton Jackson Lee, dit Spike Lee, réalisateur et acteur : Malcolm X.

1963 Anouk Grinberg, actrice : Les Petites couleurs, Un héros très discret, Mon homme, Août,...

1969 Chistophe Juillet, champion de France, vainqueur de la Coupe de France, membre de l'équipe de France finaliste de la Coupe du Monde de Rubgy en 1999 face à l'Australie.

1972 Pedro Lamy,
pilote de motocross,
pilote de karting,
Vainqueur du championnat du Portugal de Formule Ford en 1989
Vainqueur du championnat d'Europe de Formule Opel-Lotus en 1991
Vainqueur du championnat d'Allemagne de Formule 3 en 1992
Vainqueur des Masters de Zandvoort de Formule 3 en 1992
Vainqueur du championnat FIA GT (catégorie GT2) en 1998
pilote de Formule 3000
pilote de Formule 1.
Vainqueur du championnat LMS (catégorie GTS) en 2004
Vainqueur du championnat LMS (catégorie GT1) en 2006
Vainqueur du championnat LMS (catégorie LMP1) en 2007

1973 Jane March, actrice : La Couleur de la nuit, L' Amant, Tarzan et la cité perdue, Never Ever,...

1975 Isolde Kostner, skieuse,
Championne du monde de Super-G en 1996 et 1997
Coupe du monde de descente : 1ere en 2001 et 2002
Coupe du monde de super-G : 1ere en 1999
15 victoires (12 descentes, 3 super-G).
Décès Célèbres




1929 Ferdinand Foch, polytechnicien, officier d'artillerie, commandant de la 9e armée, chef d'état-major de l'armée française, commandant en chef des troupes alliées, Maréchal.

1937 Harry Vardon, légende du golf.
vainqueur du British Open en 1896, 1898, 1899, 1903, 1911 et 1914
vainqueur de l'US Open en 1900 ... et second en 1920
vainqueur 62 tournois
Le Trophée Vardon de la PGA Tour porte son nom.

1968 Carl Dreyer, cinéaste.

2004 Juliana Louise, Emma, Marie, Wilhelmina van Oranje-Nassau, ancienne reine des Pays-Bas.
Evènements












-044 Lecture publique du testament de César faisant d'Octave (futur empereur Auguste) son héritier.

1736 Théodore de Neuhoff, lieutenant des armées de Louis XIV, du roi de Suède, banquier ruiné, escroc, débarque en Corse, alors agitée par sa rébellion contre Gènes. Il arrive avec de l'argent et se fait nommer roi de Corse sous le nom de Théodore Ier. Il reste roi tant qu'il a de l'argent et fuit au bout de huit mois pour atterrir dans les prisons anglaises.

1778 Benjamin Franklin est reçu à Versailles.

1808 L'armée française envahit l'Espagne.

1811 Naissance à Paris du fils de Napoléon et de Marie-Louise, François Charles Joseph Bonaparte, qui porte le titre de « roi de Rome » ; il sera baptisé le 9 juin à Notre-Dame.

1849 Suite au scandale provoqué par sa liaison avec l'aventurière irlandaise et fausse danseuse « espagnole » Lola Montez (Marie Dolores Eliza Rosanna Gilbert), le roi de Bavière, Louis Ier, abdique.

1912 Date initiale du lancement du "Titanic". Cette date fut repoussée en raison de la réparation qui a du être effectuée sur l'Olympic et qui a monopolisée une partie des effectifs travaillant à la construction du géant des mers.

1933 Ouverture du Camp de Dachau dans l'indifférence générale des états européens.

1956 La Tunisie obtient son indépendance, Habib Bourguiba devient le premier président.

1957 Publication par "L'Express" d'un article relatant pour la première fois les tortures en Algérie.

1960 Stupeur, Just Fontaine, le meilleur footballeur du monde se brise la jambe. Voir son palmarès :
Palmarès en Club :
Championnat de France (1956, 1958, 1960 et 1962),
Coupe de France (1954 et 1958),
Vainqueur du Trophée des Champions en 1958, 1960 (Reims).
Meilleur buteur du championnat de France de D1 1958 (34 butes) et 60 (28 butes)
Meilleur buteur de la Ligue des Champions : 1959 (10 buts)
Palmarès en équipe nationale :
21 sélections en équipe de France, et 31 buts inscrits
30 buts marqués sous le maillot tricolore en 21 sélections (le record tient toujours),
13 buts marqués lors d'une phase finale de Coupe du Monde avec l'équipe de France (le record tient toujours) dont 4 buts dans le match face à la RFA !
Champion du Maroc cadet avec AS Marrakech en 1948

1970 Sortie du film "Borsalino" de Jacques Deray avec Alain Delon et Jean-Paul Belmondo.

1970 Le pétrolier Othello libère entre 60 000 et 100 000 tonnes de fuel après une collision dans la baie de Tralhavet, Suède.

1981 Isabel Martínez de Perón, ancienne présidente d'Argentine est condamnée à 8 ans de prison pour détournement de fonds publics.

1985 Un exemplaire des "Fleurs du mal" (1857) de Charles Baudelaire, dédicacé au peintre français Eugène Delacroix et illustré de dessins de l'auteur et d’aquarelles de Lucien Lévy-Dhurmer, se vend pour 1 437 900 F.

1986 Une bombe à la galerie "Point Show", sur les Champs Elysées, fait 2 morts et 28 blessés.

1986 Cohabitation politique : le président Mitterrand nomme Jacques Chirac Premier ministre après la victoire de la droite aux élections législatives (en attendant son boulot de dans neuf ans).

1988 Oascar Lindstrom parcours la distance record de 93 km à bord d'un dirigeable à air chaud.

1990 La Namibie obtient son indépendance de l'Afrique du Sud (fête nationale).

1992 Sortie au U.S.A. du film "Basic Instinct" de Paul Verhoeven, avec Michael Douglas et Sharon Stone.

1995 Valeri Poliakov revient du plus long séjour passé dans l'espace : 437 j.

1995 Un attentat au gaz sarin tue 12 personnes et en blesse plus de 5000 dans le métro de Tokyo. La Secte Aum Shinrikyo (la Nouvelle Eglise) est à l'origine de cet attentat.

1996 Les autorités britanniques reconnaissent enfin que le nouveau variant de la maladie de Creuztfeldt-Jakob (vMCJ), affectant le cerveau chez l'homme, est probablement liée à la maladie dite de la "vache folle". La France et plusieurs autres pays décident de "suspendre toute importation de viande bovine en provenance de Grande-Bretagne".

1997 Un joueur resté anonyme trouve les 6 bons numéros du loto et empoche la somme record de 150 077 770 F.

1998 La justice belge condamne Louis Schweitzer, le PDG de Renault, à une amende de 10 millions de francs belges (1,6 million de FF) pour avoir violé la loi du travail belge lors de la fermeture de l'usine de Vilvorde.

1999 Bertrand Piccard (petit fils du savant ayant inspiré Tournesol à Hergé dans les albums de Tintin) et Brian Jones bouclent le premier tour du monde en ballon sans escale en 19 jours, 1 heure et 49 minutes à bord du ballon Breitling Orbiter III.
En plus du premier tour du monde, il battent aussi bien sur le record de la plus longue distance parcourue avec plus de 42 000 kilomètres.
Ils ont également battus le record de durée de vol avec plus de 19 jours

2000 Début du procès de la tentative d'évasion le 23 Avril 1998 de Marc Dutroux. On se souvient qu'il avait été condamné à 13 ans de prison en 1989, n'en effectuant que trois pour bonne conduite (forcément il n'y a pas de fillette à violer et tuer en prison). En Août 1996 (alors qu'il aurait du être toujours derrière les barreaux) il était à nouveau arrêté pour le meurtre et le viol de quatre petites filles, mais aussi pour être au centre d'un réseau de pédophiles

2000 Nouveau tremblement de terre d'une magnitude de 4,5 sur l'échelle ouverte de Richter secoue l'est de la Turquie, sans faire ni victime ni dégâts, à Senkaya.

2000 Les Bourses de Paris, d'Amsterdam et de Bruxelles annoncent leur fusion au sein d'Euronext. Cette entité, est une société de droit néerlandais dotée d'un Conseil de surveillance de 12 membres, dont le président sera néerlandais, et d'un directoire de trois membres (Jean-François Théodore, actuel président de Paris Bourse, George Möller, président de la Bourse d'Amsterdam, et Olivier Lefèbvre, président de la Bourse de Bruxelles).

2001 La plateforme pétrolière P-36, la plus grande du monde, coule à 1 350 mètres de profondeur dans le bassin pétrolifère de Campos, à 250 km de Rio de Janeiro et à 125 km au large des côtes. 1,5 millions de litres de pétrole vont s'échapper de l'épave, dommage pour les pauvres poissons qui n'ont rien demandé à personne.
Andre Correia, le secrétaire à l'Environnement brésilien, rappelle que Petrobras est "passible d'amende pour dommage au bassin pétrolifère de Campos", d'où sont extraits 60% de la production de pétrole du Brésil.
Un magistrat de Rio déclare recevable un recours en justice de la famille d'un des disparus à bord de la P-36, qui exige que Petrobras, sous peine d'amendes très lourdes, continue la recherche des corps interrompue avec le naufrage de la plate-forme. La juge Marcia Capanema de Souza décide que tant que Petrobras ne reprendra pas les recherches, la firme devra payer une amende de mille salaires minimum par jour (75 000 €) à la famille de Charles Roberto Oscar.

2001 Le chimiquier "Balu" chargé de 8 000 tonnes d'acide sulfurique coule dans le golfe de Gascogne, à 220 kilomètres au nord de l'Espagne. Le navire a été pour la dernière fois contrôlé par la société de classification Véritas (la même qui contrôlera le Prestige qui coulera au nord de l'espagne en 2002).
Je conseille le site http://www.le-cedre.fr/fr/accident/index2.html pour en savoir plus sur les marées noires.

2002 Corrine Lepage, candidate aux élections présidentielles, en France, dénonce des "menaces, chantages et pressions" dont sont victimes les maires lui ayant promis leur signature. Elle semble découvrir le monde de la magouille et de la politique, il était temps !

2002 Déjà championne olympique de snowboard en slalom géant parallèle, Isabelle Blanc remporte la Coupe du monde 2002 de la spécialité.

2002 José Maria Aznar, une fois finie son allocution devant le parlement européen, à Bruxelles et croyant le micro éteint, lance "quelle connerie je viens de lâcher !" Evidemment tous les journalistes espagnols reprennent sa conclusion !

2003 En Afrique, même dans des situations dramatiques, on garde le sens de l'humour. L'exemple en est donné par Jean-Pierre Bemba, chef du Mouvement de libération du Congo (MLC) dont on annonce sa mort ici et là.
sa réponse est la suivante : "Mort dans un hôpital de Bruxelles? C'est intéressant. Maintenant ça va être l'enterrement dans la plus grande discrétion"..."Ils seraient même capables de me faire fabriquer une pierre tombale".
Il ajoute que l'annonce de sa mort est grandement exagérée (!).

2003 Les Etats-Unis entrent en guerre contre l'Irak à 05 h 35 (heure locale) en lançant une première série de bombardements d'ampleur limitée sur Bagdad. Geoff Hoon, ministre de la Défense anglais, très courageux comme le sont les anglais, après que son pays ait fait campagne pour que cette guerre ait lieu, annonce aussitôt que les forces britannique n'y ont pas pris part (!)

2003 La Chine dénonce une attaque contre l'Irak qui "viole" les normes internationales. Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Kong Quan a déclaré que le début de l'offensive militaire en Irak était mené "en dépit de l'opposition de la communauté internationale".
Pas un mot dans ce discourt du Tibet que la Chine a envahi depuis bien longtemps dans les mêmes conditions

2008 Le vol KL873 arrive de l'aéroport international Schiphol d'Amsterdam (Pays-Bas) et doit se poser sur l'aéroport international Begumpet d'Hyderabad (Inde) quand, en approche, le pilote apprend que cet aéroport est définitivement fermé et qu'il doit à présent se poser, de nuit, sur le tout nouvel aéroport international Rajiv Gandhi, situé à Shamshabad.
Problème pour le commandant de bord qui ne possède ni cartes ni procédures d'approche et dont l'appareil n'est pas pourvu de l'équipement électronique d'approche pour cet aéroport.
Il décide de se dérouter vers l'aéroport international de New Delhi (Inde) où on lui interdit d'attérrir pour le diriger vers l'aéroport international de Mumbai (Inde) où il se pose vers 3h35 avec ses 243 passagers ... et à 1 900 kilomètres de sa destination initiale.
Il a quand même eu raison de se dérouter car l'électronique de cet aéroport tout neuf laisse à désirer et le FMS (guidage d'approche électronique) aurait déclenché des alarme trouvant, par erreur, l'avion trop bas.

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Photos
Administrateurs
Administrateurs

Hors ligne

Inscrit le: 11 Avr 2010
Messages: 14 339
Masculin
Localisation: Nord-France
Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 581 639
Moyenne de points: 40,56

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 08:45 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

Le sein du jour 

 
 

 
Foreplay 

Bonjour {USERNAME}


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:01 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

Énigmatique Jérôme Bosch !
Le peintre des au-delà


Voir la version intégrale

500 ans après sa mort aux Pays-Bas, le peintre Jérôme (Hieronymus) Bosch n'a pas fini de déconcerter les experts et de faire rire les enfants.
Il faudra encore bien des années pour comprendre toutes les diableries de son univers malicieux, où les références bibliques se mêlent aux peurs de la Renaissance.
Entrons dans ses tableaux pour essayer d'en savoir plus sur cet homme mystérieux, à la vie banale et à l'œuvre géniale.
Isabelle Grégor

Une affaire de famille
Chez les Van Aken, originaires d'Aix-la-Chapelle (« Aken » en néerlandais), la peinture est dans les gènes. Après Ian, miniaturiste, ce sont ses trois fils qui se font une réputation dans cet art.
En 1462, Anthonius installe son atelier sur la place centrale de Bois-le-Duc (Hertogenbosch), chef-lieu d'une des provinces du sud des Pays-Bas. La troisième génération, Goessen et son jeune frère Jérôme, né vers 1450, se forment dans cette ville.
Le futur Bosch acquiert les bases de son art auprès de son père avec lequel il s'associe dans les années 1474-1476 avant de quitter la ville pendant quatre ans, certainement pour parfaire son éducation aux côtés d'autres maîtres.
À son retour, il épouse Aleid, une riche bourgeoise qui lui apporte argent et reconnaissance sociale. Elle lui ouvre notamment en 1486 les portes de l'Illustre Confrérie Notre-Dame dont il devient membre juré 2 ans plus tard, malgré sa jeunesse, honneur qu'il doit certainement à sa grande culture.
On doit donc imaginer un Bosch tonsuré et portant le costume de bure de l'organisation. Respectueux des usages, l'artiste participe aux « banquets des cygnes » et n'hésite pas à recevoir chez lui les membres de la confrérie, nouant ainsi des liens avec les plus hauts notables de la région.
Les conséquences ne se font pas attendre : c’est vers lui que se tourne la société vouée à Marie pour commander les œuvres religieuses qui enrichiront le patrimoine de la ville, tandis que les gens fortunés commencent à s'échanger son adresse.

Le maître tranquille
Il est donc temps de prendre son envol : après la mort de son père puis de son frère, Jérôme Van Aken se retrouve à la tête d'un atelier qui commence à jouir d'une belle réputation : les commandes prestigieuses arrivent.
En 1504, le prince Philippe le Beau, fils de l'empereur Maximilien, lui demande « un grant tableau […] oudoist estre le jugement de dieu assavoir paradis et enfer. »
Cette œuvre marque un tournant : y figurent déjà les thèmes principaux de sa peinture, paradis et enfer, mais elle est signée Bosch (« le bois »), hommage à sa ville natale, Hertogenbosch.
Tout en participant à la mise en scène de pièces de théâtre religieuses pour la confrérie, les mystères, le peintre continue à bâtir son œuvre faite de tableaux, mais aussi de vitraux et même d'esquisses pour la réalisation de chasubles et d’objets liturgiques.
Ses clients se composent alors de riches donateurs qui raffolent de se voir peints, et d'aristocrates espagnols qui multiplient les échanges commerciaux et politiques avec les Pays-Bas.
Mais c'est à Philippe II, fils de Charles Quint, que l'Espagne se doit de conserver plusieurs tableaux de Bosch. S’étant entiché du peintre, le souverain a ramené dans son pays plusieurs de ses œuvres, dont Le Jardin des délices.
Après une vie sans remous, Bosch s’éteint à Bois-le-Duc vers 1516. Sur le registre de décès, à côté de son nom est mentionné insignis pictor (« peintre célèbre »). Sa gloire naissante est déjà à l’œuvre. Elle lui fera traverser les siècles jusqu’à nous (...).
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:03 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

20 mars 1956
La Tunisie retrouve son indépendance


Le 20 mars 1956, la France met fin à son protectorat sur la Tunisie.
C'est l'aboutissement des revendications menées par le Destour, un parti fondé en 1920 par le cheikh Talhabi, et plus encore le Néo-Destour, un parti indépendantiste plus radical que le précédent, fondé en 1934 par Habib Bourguiba. Celui-ci avait été aussitôt arrêté mais relâché deux ans plus tard par le gouvernement de Léon Blum...
Joseph Savès

Accession pacifique à l'indépendance
Dès le milieu du XIXe siècle, la Tunisie, beylicat autonome de l'empire ottoman, avait connu une modernisation sans équivalent dans le monde arabe. Elle avait été le premier pays musulman à abolir l'esclavage et se doter d'une Constitution. Mais les financiers occidentaux avaient conduit le bey à s'endetter outre-mesure, l'obligeant à  se placer sous le protectorat de la France
Pendant la Seconde Guerre mondiale, en novembre 1942, la Tunisie est occupée par la Wehrmacht en réplique au débarquement anglo-saxon en Afrique du Nord mais les Allemands doivent évacuer le pays dès le 13 mai 1943 et dès le 27 mars 1944, le général de Gaulle rétablit par décret l'ancien protectorat.
La déception est grande chez Bourguiba et ses partisans qui se lancent dans des actions violentes contre les autorités françaises. Bourguiba est arrêté une nouvelle fois par le résident général Jean de Hauteclocque en janvier 1953 cependant que se multiplient les actes terroristes.
Là-dessus, coup de théâtre. Le 31 juillet 1954, le président du Conseil Pierre Mendès France se rend à Tunis et, par son « discours de Carthage », reconnaît l'autonomie interne de la Tunisie, premier pas vers l'indépendance, qui intervient près de deux ans plus tard (entre temps, une guerre d'indépendance cruelle a éclaté dans l'Algérie voisine).
Dans le mois qui suit, le Néo-Destour s'assure une majorité écrasante aux élections. Son chef Bourguiba, devenu le chef du gouvernement, abolit le beylicat et proclame la République le 25 juillet 1957.
Modernisation à la hussarde
Le coup d'État de Bourguiba intervient au paroxysme de la guerre d'Algérie. Le 13 février 1958, l'aviation française bombarde une base arrière du FLN à Sakiet, en Tunisie. Il s'ensuit une grave tension internationale et des combats entre soldats tunisiens et français qui vont conduire à Paris au retour au pouvoir du général de Gaulle.
Bourguiba obtient de la France qu'elle renonce en 1963 à sa base militaire de Bizerte, au nord de Tunis. L'année suivante, il nationalise les terres des étrangers, essentiellement des anciens colons français. C'en est bien fini du protectorat.
Grisé par l'idéologie socialiste comme la plupart des chefs d'État du tiers-monde de son époque, Bourguiba entreprend une socialisation de l'économie mais, confronté à de fortes résistances et à des échecs cuisants, il en revient dès 1969 et renoue alors avec un libéralisme modéré. De la même façon, il se rapproche du camp occidental et pro-américain dans la guerre froide qui perdure entre Américains et Soviétiques.
Plus important, le « Père de l'indépendance » poursuit l'effort d'éducation déjà bien engagé sous le protectorat, qui fait de la jeunesse tunisienne la mieux formée, et de loin, du Maghreb (l'ancienne Afrique du Nord française).
Il engage aussi son pays dans une voie laïque modérée inspirée de Kémal Ataturk. C'est ainsi qu'il proscrit la polygamie, le voile et la répudiation. Il instaure un code civil en remplacement du code coranique.
Il convainc aussi ses concitoyens que le travail et la lutte contre le sous-développement sont une forme de djihad (« guerre sainte ») et, à ce titre, dispensent leurs acteurs du jeûne très contraignant du Ramadan. Joignant le geste à la parole, il boit un verre d'eau pendant le mois du jeûne, en plein jour.
Par la modernisation et la laïcité, la Tunisie a occupé jusqu'en ce début du XXIe siècle une place particulière au sein du monde arabe, avant qu'elle ne soit doublement compromise par le pouvoir personnel de Ben Ali et la révolution qui y a mis fin.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:03 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

24 mars 1976
Une junte prend le pouvoir à Buenos Aires


Le 24 mars 1976, le gouvernement d'Isabel Perón, au pouvoir en république Argentine depuis la mort de son mari Juan Perón en 1974, est renversé par un coup d'État mené par le général Jorge Rafael Videla (49 ans), commandant en chef de l'armée de terre.
Inspirée par la phobie du communisme, la junte prend le pouvoir en vue de mettre fin à l'instabilité ministérielle et aux rébellions, devenues monnaie courante depuis les émeutes du 20 juin 1973, lors du retour d'exil de Juan Perón.
« Une lutte contre la subversion »
Sitôt après son coup d'État, Videla est nommé président de la République. Il dissout le Congrès, remplace la Cour suprême, impose la loi martiale et ne gouverne plus que par décrets.
Avec ce « Processus de réorganisation nationale » - selon ses termes -, la junte inaugure ce que l'on appelle aujourd'hui la « guerre sale ». Ce drame douloureux, qui va durer sept ans, est concomitant d'autres conflits entre extrême-droite et extrême-gauche dans le cône sud-américain, au Chili, où sévit la dictature d'Augusto Pinochet, et en Uruguay, où frappent les terroristes Tupamaros.
Une violente répression s'engage contre les mouvements et partis d'opposition. Certains sont interdits, comme le Parti communiste révolutionnaire ou le Parti socialiste des travailleurs, leurs membres sont au mieux intimidés, au pire torturés et exécutés. La peine de mort est rétablie et les journaux censurés.
L'enseignement étant considéré comme une source de la subversion, les frais de scolarité sont augmentés afin de minimiser le nombre d'étudiants, les cursus sont revus à la baisse et certaines universités sont tout simplement fermées.
Après les opposants politiques directs, certains syndicats, avocats ou religieux sont eux aussi pourchassés.
Enlèvements et tortures
Les enlèvements ont lieu en masse. Des centres de détentions clandestins sont créés à l'image de l'Esma, l'école de mécanique de la marine, où les opposants au régime sont retenus prisonniers, torturés ou assassinés. La junte pratique les « vols de la mort » : les prisonniers sont drogués et jetés vivants au-dessus de l'océan Atlantique !
Près de 500 bébés sont enlevés en même temps que leurs parents et adoptés par des familles de militaires ou policiers proches du régime en place afin de « purifier idéologiquement la population ». Ces adoptions suscitent la mobilisation des Grands-mères de la place de Mai (la place située devant le palais présidentiel, à Buenos Aires), qui vont s'efforcer pendant des années de retrouver enfants ou petits-enfants.
Quatre juntes en sept ans
En mars 1981, Videla est remplacé par le maréchal Roberto Eduardo Viola. Lui-même est destitué en décembre de la même année par le général Leopoldo Galtieri, commandant en chef des armées. Pour tenter de restaurer le crédit de l'armée, celui-ci entreprend l'année suivante l'invasion des Malouines. Disqualifié par l'échec de l'opération, il est remplacé par Reynaldo Bignone.
Affaiblie par sa défaite militaire, la junte se résigne à organiser des élections et rendre le pouvoir aux civils. Le candidat radical Raul Alfonsín remporte la présidentielle le 10 décembre 1983, mettant un terme à sept années de dictature, permettant au pays de renouer avec la démocratie.
Selon les organisations des droits de l'homme, le régime militaire a été responsable de 30 000 disparus et de l'exil d'un demi-million d'Argentins. Un procès, en 1985, a conduit à la condamnation de Videla à la perpétuité en raison de sa responsabilité directe dans différents crimes.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:04 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

27 mars 1996
Enlèvement des moines de Tibéhirine
 
Le 27 mars 1996, on apprend l'enlèvement de sept moines cisterciens trappistes dans leur monastère de Notre-Dame-de-l'Atlas, à Tibéhirine, près de Médéa (Algérie). Un mois plus tard, le chef du Groupe Islamique armé (GIA), Jamel Zitouni, revendique l'enlèvement. Le 23 mai 1996, le GIA annonce avoir égorgé les moines deux jours plus tôt. On ne retrouvera que leurs têtes. L'émotion est immense en France.
Comme le mystère demeure autour de l'enlèvement, une plainte est déposée contre X en 2003 et une information judiciaire confiée au juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière. Celui-ci laisse dormir le dossier jusqu'à son départ de la magistrature, en 2007. L'enquête est relancée par le juge Marc Trévidic.
Armand Veilleux, procureur général de l'ordre monastique, suggère que la sécurité algérienne (de connivence avec la DST française) aurait arrangé l'enlèvement des moines pour les obliger à partir mais l'affaire aurait mal tourné et abouti à la mort des otages dans un combat entre le commando et l'armée algérienne. D'où le malaise du juge Bruguière...
Ce drame a inspiré un film magnifique au cinéaste Xavier Beauvois : Des hommes et des dieux (2010).
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:04 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

Guerre d'Algérie
Une décolonisation qui ne passe pas


La France occupe l'Algérie après 1830 sans l'avoir vraiment souhaité. Après la difficile soumission du pays et l'échec du projet de Napoléon III de constituer en Algérie un « royaume arabe » associé à la France, le territoire devient sous la IIIe République le joyau du nouvel empire colonial. 
La gauche républicaine, très engagée dans la colonisation, organise dans la colonie un régime franchement discriminatoire. Par le décret Crémieux, elle accorde la citoyenneté française aux habitants israélites cependant que la population musulmane est majoritairement maintenue à l'écart du progrès économique et social.
Les musulmans conservent le droit de demander la citoyenneté française, conformément à une loi du Second Empire. Mais ils doivent pour cela renoncer à titre individuel au statut coranique, jugé incompatible avec la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen (inégalité juridique de l'homme et de la femme).
Ceux qui acceptent la citoyenneté se privent de faire appel aux arbitrages du juge coutumier, le « cadi », ainsi que de pratiquer la polygamie, le droit de répudiation... Très peu s'y rallient, à l'exception notable d'une minorité de Kabyles qui non seulement renoncent au statut coranique mais aussi se convertissent à la religion chrétienne. Les autres sont soumis à partir de 1881 au régime de l'indigénat, avec l'obligation d'un permis de circulation. Bien que non-citoyens, ils n'en sont pas moins astreints au paiement de l'impôt et au service militaire.
La IIIe République constitue la même année, en 1881, l'Algérie sous la forme de trois départements : Oran, Alger et Constantine. Elle francise par la même occasion les noms de localités.
En 1898, un statut spécial place les trois départements algériens sous l'autorité d'un gouverneur général dépendant du ministère de l'Intérieur, avec une Assemblée algérienne élue de 69 membres dont 48 Européens et assimilés.
Relance de la colonisation
La IIIe République relance par ailleurs la colonisation européenne. Les premiers bénéficiaires sont 10 000 ressortissants de l'Alsace-Moselle qui ont quitté leur terre natale suite à son annexion en 1871 par l'empire allemand.
Suivent de nombreux immigrants pauvres issus essentiellement d'Espagne, d'Italie et de l'île voisine de Malte. En 1900, pas moins d'un million d'hectares de terres sont cultivées par des Européens, essentiellement en vigne et en blé.
Au milieu du XXe siècle, les habitants d'origine européenne représentent un peu plus de 10% de la population totale, en incluant les citoyens assimilés de culture israélite. Ils forment une communauté soudée, repliée sur elle-même, méfiante à l'égard des musulmans autant que des Français de la métropole.
La plupart vivent modestement, au regard du niveau de vie dans les villes de la métropole. Ils votent en majorité à gauche et se reconnaissent volontiers dans les écrits d'Albert Camus, leur plus illustre représentant.
Une minorité de grands propriétaires terriens dominent la vie publique et leur influence est d'un grand secours aux petits colons quand il s'agit d'enterrer des projets de réforme.
Naissance d'une identité musulmane
Chez les musulmans, des revendications politiques contradictoires se font jour dans les années 1930. Le Parti Populaire Algérien de Messali Hadj demande l'indépendance tandis que la Fédération des élus indigènes réclame une complète assimilation. 
Cependant, l'idée d'une nation algérienne est encore étrangère à la plupart des habitants. Le militant Ferhat Abbas dira avoir cherché l'Algérie dans les livres et les cimetières et ne pas l'y avoir trouvée.
En 1936, le président du Conseil Léon Blum et le gouverneur Viollette proposent de conférer à tout juste 21 000 musulmans le droit de vote aux élections législatives. Mais les élus d'Algérie s'y opposent violemment et le projet Blum-Viollette, malgré sa timidité, n'est même pas voté.
Au début de la Seconde Guerre mondiale, les Français d'Algérie se rallient massivement au gouvernement de Vichy conduit par le maréchal Pétain. Mais en 1942, l'Algérie est occupée par les Anglo-Saxons et Robert Murphy, représentant du président Roosevelt, ne se fait pas faute de dénoncer alors le colonialisme.
Les Algériens musulmans découvrent alors l'inanité de leur statut d'indigène et demandent que des droits politiques leur soient enfin reconnus (*). C'est ainsi que Ferhat Abbas publie le Manifeste du peuple algérien avec 28 élus musulmans le 10 février 1943. Il fonde par ailleurs l'Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) tandis que Messali Hadj fonde le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD).
Prémices de la révolte
En signe d'ouverture, le 7 mars 1944, le gouvernement provisoire d'Alger octroie la citoyenneté française à 70 000 musulmans (l'Algérie compte à cette date près de 8 millions de musulmans pour moins d'un million de citoyens, ceux-ci étant d'origine européenne ou descendant des juifs d'Algérie naturalisés par le décret Crémieux !).
Jugeant ce geste très insuffisant, Messali Hadj et Ferhat Abbas projettent un congrès clandestin qui proclamerait l'indépendance. L'année suivante, ils se proposent de profiter de la liesse de la victoire pour brandir le drapeau de l'Algérie indépendante. Mais Messali Hadj est arrêté en avril 1945 et les manifestations débouchent sur les dramatiques massacres de Sétif, le 8 mai 1945 (plusieurs milliers de victimes).
Les revendications des indépendantistes algériens sont à peu près unanimement condamnées par la classe politique française, de l'extrême-droite à l'extrême-gauche. Les uns y voient la main de Moscou, les autres (les communistes) celle des nazis ! Tous demeurent déterminés à maintenir la colonie au sein de la République.
La IVe République consent tout de même en 1947 à accorder un statut plus décent à l'Algérie qui devient « un groupe de départements dotés de la personnalité civile, de l'autonomie financière et d'une organisation particulière ».
Mais, cédant aux injonctions des grands propriétaires pieds-noirs, le gouvernement français institue une Assemblée algérienne avec un double collège qui reproduit la division de la société : le premier collège représente les 950 000 Français du pays et quelques 45 000 musulmans ; le second, de même poids politique, représente les 8,5 millions d'autres musulmans, dont le taux de natalité très élevé conduit à penser qu'ils occuperont une place de plus en plus grande dans leur pays.
Comme si ces distorsions ne suffisaient pas, le travail de l'Assemblée algérienne est compromis dès le départ par le trucage du scrutin. Autant d'injustices flagrantes qui portent en germe le conflit futur.
Rancœurs algériennes
Déclenchée par une poignée d'hommes le 1er novembre 1954 (la « Toussaint rouge »), l'insurrection indépendantiste ne reçoit le soutien d'une fraction notable des musulmans qu'après les massacres de Philippeville, l'année suivante.
Elle s'enfonce alors dans l'horreur, avec une « guerre sans nom » tissée d'attentats, de coups de main, de répression aveugle et de torture, doublée d'une autre guerre au moins aussi violente entre factions indépendantistes (FLN contre MNA).
Il faudra en définitive toute la lucidité de De Gaulle pour faire admettre à chacun le caractère inéluctable de l'indépendance. Mais celle-ci sera engagée de la pire des façons, les clés du pays étant confiées le 19 mars 1962 au FLN, soit la faction la plus dure du mouvement indépendantiste.
Les nouveaux dirigeants vont mener le pays à la faillite, tant sociale que politique, économique et culturelle. Soucieux de masquer leur dramatique échec, ils ne vont avoir de cesse, jusqu'à nos jours, d'en reporter la responsabilité sur l'ancien colonisateur.
Leurs accusations seront relayées en France par la gauche socialiste et communiste, soucieuse de faire oublier son engagement en faveur de la colonisation jusqu'à la fin des années 1950. 
Depuis l'assassinat de Mohamed Boudiaf (1992), on voit mal quels dirigeants, en Algérie et en France, auront le courage de sortir de ce double mensonge. En sont principalement victimes les enfants de l'immigration algérienne, entretenus dans la haine à l'égard de leur patrie d'adoption, et les Algériens eux-mêmes, maintenus dans la servitude.  
Alban Dignat
Notons que la rumination de la guerre d'Algérie, plus d'un demi-siècle après les faits, tant en Algérie qu'en France, est sans équivalent dans l'Histoire et dans le monde. Ainsi, l'Inde, qui sait gré aux Britanniques de lui avoir donné son unité et une langue de communication, semble avoir oublié les aspects cruels de la colonisation. Et le Vietnam, résolument tourné vers l'avenir, se soucie comme d'une guigne de ses guerres passées avec les Français et les Américains !
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:05 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

La fin des empires
Décadence et mort des Empires


De la chute de l’empire d’Alexandre au déclin de l’empire américain, une vingtaine d’historiens de renom, sous la direction de Patrice Gueniffey et Thierry Lentz, se sont attaqués à La fin des empires (Perrin, Le Figaro-Histoire 474 pages 22€)… Un défi peu ordinaire et difficile à relever en moins de 500 pages.


La gageure est d’autant plus ambitieuse que l’objet de l’étude et multiforme : quoi de commun entre l’empire mongol, le IIIe Reich, l’empire colonial français et l’empire aztèque ?
L’empire ne se caractérise ni par l’étendue - l’empire napoléonien est petit par rapport à l’empire des steppes fondé par Gengis Khan qui s’étendait à son apogée de l’Océan Pacifique à l’Europe centrale - ni par la durée - mille an pour l’empire byzantin, sept ans pour le IIIe Reich, encore moins par le mode de gouvernement qui peut laisser une large autonomie aux peuples soumis ou au contraire être centralisé.
Sans doute ce qui caractérise l’empire comme organisation humaine est-il, comme le soulignent Patrice Gueniffey et Thierry Lentz, son universalité et son ancienneté.
Sur les cinq continents, on trouve des organisations politiques qui rassemblent plusieurs peuples, plusieurs langues, plusieurs religions sous la férule d’un empereur en armes et prétendent peu ou prou à une vocation universelle.
Les empires existent depuis au moins 3000 ans avant notre ère tandis que l’État-Nation connaît ses balbutiements à la Renaissance et ne devient une forme normale d’organisation politique que dans la seconde moitié du XIXe siècle.
Si l’État-Nation s’est substitué aux empires, le dernier épisode de ce déclin étant la chute de l’Union Soviétique, on comprend l’intérêt de se pencher sur cette évolution pour éclairer notre présent.
On s’aperçoit vite au fil des pages que, si « tout empire périra » comme l’écrivait l’historien Jean-Baptiste Duroselle cité par les auteurs, il n’existe pas de cause unique à leur disparition. Sauf peut-être que l’ambition d’être universel finit toujours par se heurter aux résistances de plus fort que soi.
Pour le reste, les causes du déclin sont multiples : la faiblesse de l’administration, le mécanisme de succession (c’est évident pour l’empire carolingien comme pour l’empire mongol, qui finissent par éclater en autant de royaumes que d’héritiers), la désagrégation interne (pour l’empire soviétique), la faiblesse ou la folie de l’empereur (Hitler et son entourage), le manque de ressources financières pour entretenir un appareil militaire suffisant ( le déficit serait la principal menace pour les États-Unis, selon un de ses chefs militaires), les intrigues pernicieuses du harem et le recours aux troupes mercenaires (Chine) ou simplement, l’inutilité de la structure qui conduit à la fin du Saint Empire romain germanique.
Bien que les empires soient mortels, ils fascinent : la prétention à l’universalité porte en elle la promesse de la paix, de l’ordre, de la sécurité même au prix du renoncement à certaines libertés : la paix sur le continent européen organisé autour de l’empire français, la paix romaine, la paix promise par le IIIe Reich qui devait durer mille ans !
Mais cette paix ne peut s’instaurer qu’au prix d’efforts militaires soutenus au moment de la conquête, puis pour maintenir la cohésion et la pérennité de l’empire. L’empire, nous disent les auteurs, c’est un peu la tentation de sortir de l’histoire, tentation toujours vouée à l’échec.
L’avenir est-il pour autant aux États-Nations ? Nés en Europe et d’abord en France quand le Roi s’est proclamé empereur en son Royaume c’est en Europe qu’ils semblent maintenant se déliter.
Les auteurs développent une thèse hardie selon laquelle l’Europe, en ce début de IIIe millénaire serait en train de revenir à l’époque médiévale du Saint Empire romain germanique coiffant des duchés et des cités « dans un ensemble à peine moins inconsistant que l’actuelle Union Européenne ».
La tentation du retour de l’empire est par ailleurs perceptible en Chine, en Turquie, en Russie et même dans le monde arabe ou la création du califat de Daesh exprime cette nostalgie des temps révolus.
En fin de compte, se pencher sur la fin des empires, c’est s’interroger sur leur retour, favorisé par le déclin de l’Europe.
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:08 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

20 mars 1720. Un cousin du Régent assassine un spéculateur avant d'être condamné à être roué vif
Dans la dèche, le comte de Horn se fait voleur et assassin, croyant ne rien risquer grâce à sa parenté. Mauvais calcul ! Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos
Publié le 20/03/2012 à 00:01 - Modifié le 20/03/2016 à 01:01 | Le Point.fr



Abonnez-vous à partir de 1€

Est-il juste pour un aristocrate cousin du Régent d'être dans la dèche, alors que des roturiers spéculant avec les actions de la Compagnie d'Occident, fondée par le banquier John Law, sont pleins aux as ? Est-il juste qu'il ne puisse pas se payer de Rolex ? Non ! C'est ce que se dit le comte de Horn, un jeune aristocrate flamand de 22 ans arrivé à Paris depuis peu. Le 20 mars 1720, il entreprend donc de voler un de ces riches boursicoteurs. Avec son complice Laurent de Mille, il entraîne sa victime dans une chambre du cabaret de l'Épée de bois, rue Quincampoix, à Paris. Une troisième canail...
Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 10:14 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant


Vous cherchez un sport efficace pour perdre du poids tout en vous faisant...Voir 

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 13:03 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

Ces animateurs de télévision trop vieux pour continuer ?
 
 
 
 
Depuis le licenciement de Julien Lepers, les animateurs sont sous pression, Michel Drucker parlant même de "racisme de l'âge". Passage en revue des dinosaures du PAF. A lire


 



 
Combien sont payés les candidats de télé-réalité ?
Les émissions de télé-réalité sont généralement des succès d'audiences mais leurs candidats ne roulent pas toujours sur l'or. Dossier


 



 
>

La nouvelle appli de Linternaute.com disponible sur Android
Retrouvez directement sur votre smartphone les dernières actus, des dossiers exclusifs, des sondages et recevez des notifications en cas d'événement majeur. Voir


 
VIDEO  



 


 
Laurent Ruquier reprend On n'est pas couché ? Pas sûr !
Dans une interview au Petit Journal, Laurent Ruquier a confié ne pas savoir s'il revient la saison prochaine. A voir

 


 
magazine


 

 
Des Paroles et des Actes, c'est fini
Clap de fin pour Des paroles et des actes. L’émission politique de France 2 s’arrêtera à la fin de la saison. Plus d'infos


 



 

 
Goldman réagit aux polémiques sur les Enfoirés
Le chanteur, qui est aux commandes des Enfoirés depuis plus de 25 ans, a tenu à prendre la défense de son collectif sur Twitter. Explications


 



 

 
Flavie Flament payée 40 000 euros à rien faire ?
L’instant M de France Inter a dévoilé des chiffres étonnants concernant le salaire de Flavie Flament lorsqu’elle était animatrice sur TF1. En savoir plus


 



 

 
Miss France 2017 débarque à Montpellier
Après Lille l'année dernière, c'est la ville de Montpellier qui accueillera le concours Miss France 2017 ! Lire


 



 

 
Daredevil : tout savoir sur la saison 2
Nouvel événement série en ce mois de mars, la saison 2 de Daredevil est désormais disponible sur Netflix. Dossier spécial


 



 

 
Laurent Ruquier irait à Cannes cette année
Le talk-show du samedi soir de France 2, On n'est pas couché, devrait cette année prendre la place du Grand Journal sur la croisette. Plus d'infos


 



 
Quelles sont les meilleures séries Netflix ?
 
 
 
 
Avec ses séries originales, la plateforme de streaming vidéo fait sensation. Quelle est la meilleure série ? Votre avis !


 



 
Les vidéos qui font le buzz
 
 
 
 

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Ives
Administrateur fondateur
Administrateur fondateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mar 2010
Messages: 192 492
Masculin
Localisation: Hermalle sous Argenteau
Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre
Point(s): 5 225 910
Moyenne de points: 27,15

MessagePosté le: Dim 20 Mar - 13:05 (2016)    Sujet du message: 20 mars Répondre en citant

Inspiration indus’ avec le salon de jardin en métal
 
 
 
 
Pour donner une touche industrielle, contemporaine ou plus rétro à un jardin, adopter un salon de jardin en métal ou fer forgé reste la meilleure option déco. 20 modèles


 



 

 
Préparer l'arrivée du printemps au jardin et au potager
C'est dès le mois de mars que le retour des beaux jours se prépare au jardin. Pour celles et ceux qui ne s’y seraient pas encore collés, voici le récap’ des petites attentions à prodiguer au jardin comme au potager, pour favoriser leur renouveau. Lire


 



 

 
Que faire au potager en mars ?
C'est le moment de démarrer ou reprendre les activités au potager, en veillant bien aux températures. Si des gelées tardives sont prévues, il est préférable de réaliser ces tâches à la fin du mois, ou même début avril. Lire


 
SONDAGE  



 
Que pensez-vous des plantes d'intérieur dépolluantes ? Voter


 
PRECEDENT SONDAGE
Quel matériau préférez-vous pour votre salon de jardin ?

 
Bois
 45,1%
Résine tressée
 19,5%
Métal
 18%
Plastique
9%
Fer forgé
8,3%


 
 


 
magazine


 

 
actus
Les événements jardin de mars et avril
Le printemps est là, les événements célébrant l’éveil de la nature fleurissent un peu partout en France. Voici les manifestations, fêtes des plantes et autres salons du jardin à ne pas manquer. Lire


 



 

 
jardiner écolo
Botanic part à la chasse aux pesticides
Botanic, l'enseigne de jardinerie naturelle, réitère sa collecte nationale de pesticides dans ses jardineries. Un joli geste pour la planète ! Lire

Bonjour {USERNAME}
<a target="_blank" href="http://www.hostingpics.net" title="Hebergeur d'image"><img src="http://img11.hostingpics.net/pics/843431ives.png" border="0" alt="Hebergeur d'image"></a>
http://ives.unblog.fr/


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:21 (2016)    Sujet du message: 20 mars

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Notre Forum Index du Forum -> Banc public -> Banc public -> Les cancans Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com